leral.net | S'informer en temps réel

Il faut sauver le Talibé Mbackiyou !

NETTALI.NET - Serrez les rangs, l’Imam arrive ! Cette semaine de la Tabaski a été « religieuse » et les médias l’ont bien rendu. Pas pour faire des prêches mais pour relever des polémiques. Lors des prières communes, les Mourides établis à Dakar avaient l’habitude de prier ensemble dans un site nommé « Gouye Mouride » sis à Bopp. Le terrain avait été acquis par l’ancien khalife, Serigne Abdoul Ahad Mbacké et c’est la famille d’un autre ancien khalife, l’Imam des Imams, Serigne Abdou Khadre Mbacké, qui y perpétuait la tradition en y dirigeant les prières. Voilà pour l’histoire.


Rédigé par leral.net le Mercredi 2 Décembre 2009 à 17:14 | | 3 commentaire(s)|

Il faut sauver le Talibé Mbackiyou !
Arrive maintenant la polémique. Les médias Sénégalais peuvent épiloguer longuement sur un sujet sans donner à leur public les moyens de plonger en apnée. Mbackiyou Faye est un homme d’affaires célèbre de la place, connu pour avoir monté une entreprise, "Charbonnages du Sénégal", qui a connu une retentissante faillite. Il a été en business avec Yves Diagne, jeune frère du grand Serigne Bassirou Diagne ; la cité Fadia, vers les Parcelles-Assainies, c’est eux : Faye-Diagne donne Fadia. On l’a cité dans un dossier foncier lié à la construction du monument de la "Renaissance Africaine".

Avant l’alternance, Faye était le patron du Ps dans la commune d’arrondissement de Grand-Dakar et se signalait, lors des campagnes électorales par son aversion pour les militants sopistes. Il a transhumé, toute honte bue, au lendemain du 19 mars 2000, vers le Pds de Me Abdoulaye Wade.

Depuis quelques mois, il est le nouveau représentant à Dakar du khalife général des Mourides, El Hadj Mohamadou Lamine Bara Mbacké. Ah, c’est donc lui, l’homme au cœur de la grande affaire qui secoue la presse ces temps-ci. La presse indique que lui et le président du Sénat, Pape Diop, ont convaincu le guide de Touba de délocaliser le site de Bopp vers un terrain qui appartenait à la Cnts, derrière le siège du Ps. Depuis, la polémique enfle...

Ce que la presse n’ose pas dire et qu’elle a sous les yeux, c’est cette propension à la catégorisation des lieux de culte. Doit-il y avoir des mosquées dédiées à une confrérie ? "Mosquée mouride", "mosquée tidiane", "mosquée Ibadou Rahmane"... N’est ce pas la maison de Dieu ? Imaginez qu’un croyant traverse plusieurs mosquées pour juste se rendre à une mosquée apparentée à sa confrérie ou son mouvement ? Imaginez qu’on ne distribue du sucre, pendant le Ramadan, qu’aux seuls habitués d’une mosquée apparentée, en zappant les "musulmans occasionnels" ? Ce qui se passe, c’est que, dans leur grande majorité, les radios et journaux Sénégalais refusent de relever le caractère sectaire que prend de plus en plus le culte musulman dans ce pays. Ici, la religion se mue en coteries mais,...Chut, il ne faut pas le dire. Ce sont des confréries, des marabouts, des appartenances, comme si, comme l’enseigne le Texte, les hommes n’étaient pas égaux devant Dieu et ne seront jugés que selon leurs actes. Comme si les confréries ne sont pas, comme l’indique de manière littérale, l’arabe, des voies pour accéder à Dieu ! Encore une fois, le Sénégal est un pays de grands pratiquants mais, en même temps de piètres croyants ! Enfin pas tous !

Les médias, c’est connu, savent parler de tout sauf de ce qui les concerne. Il y a Me Wade qui arrive comme patron de presse avec son groupe de presse « Sopi » ; 6 étages, c’est quand même énorme ! Et C’est même Pierre Goudiaby Atépa qui va préparer les plans ! Et l’Obs a même dit que les fonds vont venir de l’étranger ! Comment ? L’étranger bien sûr ! La fréquence télévision de Youssou Ndour qui donne les boules au régime libéral et le silence sur ce qui intéresse vraiment les Sénégalais : où va t-on ? Peut-on continuer à jouer avec ce lancinant sentiment que tout le monde pense que la situation est innée, née des tréfonds de notre héritage culturel ? Les médias entretiennent le mythe d’un pays de référence, alors qu’il n’en est rien.

Ils entretiennent surtout l’oubli. Il faut répéter, toujours répéter. L’affaire Talla Sylla a été passée par pertes et profits. Kambel Dieng et Kara Thioune, tabassés par des policiers au stade de l’Amitié, attendent de savoir ce qui leur est arrivé. Où sont les coupables dans l’affaire de la mise à sac du siège du groupe « Wal Fadjri » ? Où ? Ils sont peut-être dans la formule ramassée d’un grand journaliste : l’Etat, c’est le sens du compromis, pas de la compromission !

- Par Papisco -



1.Posté par so le 02/12/2009 20:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je crois kil est temps que les internautes commencent à échanger à travers Leral qui vraiment participe activement a donner la bonne information.
Papisco tu araison ce pays est vraiment mal barré malgré tout le travail abattu par les ullustres MARABOUT D4antant ainsi que les grands intelectuel.
On a un pays bqui file droit vers un précipice et refuse de regarder devant.
Je craint qu'un jour le réveil va se faire avec beaucoup de cris

2.Posté par MARVEL le 03/12/2009 02:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



Comment peut-on oser construire une mosquée avec de l’argent que l’on sait très mal acquis ?



Je ne vais relater que des faits auxquels tout le monde a pu assister.

1° Wade veut construire un monument dont lui seul voit l’intérêt et l’utilité, un monument qu’il appelle par pure démagogie « monument de la renaissance africaine » alors qu’il ne représente en réalité qu’une famille de mythomanes et de cleptomanes (Ablaye, Vivi, Karim)

2° Wade détourne 30 hectares de terre du patrimoine foncier national. Il offre (ou troque) ces 30 hectares volés car ils ne lui appartiennent pas à un certain Mbackiyou Faye, jusque là peu connu de la majorité des sénégalais, sauf par ceux qui ont un œil sur les casiers judiciaires ou les affaires douteuses qui ont ponctué l’alternance et un peu avant.

Wade nous dit qu’il a offert ces terres volées à Mbackiyou Faye afin que ce dernier finance la construction de son monument pour 12 milliards.

3° L’IPRES, contrôlée par l’Etat (« l’Etat c’est moi » nous dit Wade tous les jours) achète sous la contrainte une portion de 12 hectares pour 27 milliards à Mbackiyou Faye. Donc en vendant au même prix à d’autres entités publiques qui paieront sous la contrainte de l’Etat (l’Etat c’est lui Wade), le prédateur Mbackiyou Faye empochera au bas mot près de 70 milliards de fcfa.

4° Mbackiyou Faye avoue tout devant le tollé général sur une telle opération de grand banditisme, voire de génocide économique. Il se dit qu’il n’est que le prête nom de Wade, de Pape Diop et d’un célèbre Marabout qui sortira clairement de l’ombre un peu plus tard.

5° Wade suit Mbackiyou dans ses aveux, minimisant le fait qu’il ait détourné 70 milliards pour les offrir à son pote afin qu’il finance une statue de 12 milliards. C’est tellement grossier et stupide que cela ne mérite pas d’autre commentaires hormis les pendre tous les deux, et jeter leurs complices au fond d’un trou pour le restant de leur mésérable vie.

6° Mbackiyou Faye sait qu’il aura peu de chance d’échapper lui aussi à la vindicte populaire à la première occasion. Wade a également besoin de mettre son sous-fifre à l’abris le temps de déguster les dizaines de milliards volés.

La solution viendra quelques jours plus tard. Comment ?

Contre toute attente, Serigne Bara nomme Mbackiyou Faye comme son représentant ou le représentant de la communauté mouride à Dakar. Voilà dont le parapluie de protection déployé à temps (ce n’est certainement pas une coïncidence), et l’on peut facilement mettre à présent un visage sur cee fameux marabout complice dont on parlait plus haut.

7° Mbackiyou Faye, qui n’avait pas un kopek hier, est devenu multimilliardaire, lui et ses complices, et voilà qu’il est également chargé de la construction de la Grande Mosquée Mouride à Dakar, et de la Résidence de Serigne Touba à Dakar, le tout estimé à 10 milliards à provenir de ce butin.


QUESTIONS

En disant tout ce qui précède, n’a-t-on pas fait que relater des faits auxquels tout le monde a pu assister, même les plus écervelés et les plus fanatiques des talibés ?

Comment de soi-disant guides religieux peuvent-ils :
- Se rendre complices de telles opérations de grand banditisme ?
- Pousser la mécréance aussi loin jusqu’à construire une mosquée avec de l’argent volé qui n’échappe à personne ?

Si c’est cela que l’on appelle de l’acharnement sur une communauté ou sur une personne, c’est de la pure malhonnêteté. Cela n’a rien à voir avec une confrérie ou avec une croyance. Un crime il faut le dénoncer, quelque soit l’auteur, qu’il soit enturbanné ou qu’il réside au palais ou dans une mairie. Si cela choque certains ou les fait entrer en transe, c’est que ceux-là ne valent tout simplement pas mieux et sont totalement inutile à toute société qui se respecte ou qui aspire à évoluer.

Qui priera dans une telle mosquée ? A priori ce sera une mosquée pour les grands bandits.


MARVEL
marvel@hotmail.fr

3.Posté par bara le 03/12/2009 15:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu' on le dise ou pas, mais la plaie du Sénégal se trouvent etre les hautes sphères du mouridisme et un président qui passe tout son temps à réunir tous les éléments pour le pir des sectarisme. Ceci mènera le Sénégal au chaos, c'est déplorable que les mourides ne voient pas ça. Quand le explosera nous seront tous affectés et pendant ce temps Abdoulaye et sa maudite couleront de beaux jours en france. Wade et famille ne sont en aucun cas des sénégalais.

Soyons vigilents une bonne fois pour toute sinon un jour le réveil sera difficile. Les pays qui naguère étaient les plus riches et plus stables en Afrique sont tombés dans le chaos le Sénégal est une île de stabilité. Pour preuve un des rares pays d'Afrique noir à ne pas connaitre le coup d'état même ce dernir n'est pas un mal en soi. Le coup d'état du Mali par example a été positif.

A bon entendeur salut

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image