leral.net | S'informer en temps réel

Il faut soutenir et/ou sauver le soldat Mbaye… (Par Ababacar Sadikh Seck)


Rédigé par leral.net le Jeudi 11 Juillet 2013 à 08:52 | | 5 commentaire(s)|

Il faut soutenir et/ou sauver le soldat Mbaye… (Par Ababacar Sadikh Seck)
La presse libre n'existe pas. Vous, chers amis, le savez bien, moi je le sais aussi.
Aucun de vous n'oserait donner son avis personnel ouvertement. Nous sommes les pantins qui sautent et qui dansent quand ils tirent sur les fils. Notre savoir faire, nos capacités et notre vie même leur appartiennent. Nous sommes les outils et les laquais des puissances financières derrière nous.

Nous ne sommes rien d'autre que des intellectuels prostitués.

John Swaiton - éditeur du New York Times, lors de son discours d'adieu


Cet article pouvait s’intituler : « Abdoul Mbaye par ci, Abdoul Mbaye par là… », « Complot contre le PM Abdoul Mbaye », « Sauvons Abdoul Mbaye des griffes de politico-affairistes encagoulés », « Abdoul Mbaye face aux faucons du Palais », « Qui veut la tête de Abdoul Mbaye ? », « Qui pour prendre la défense de Abdoul Mbaye ? » et j’en passe…

Le choix du titre ne manquerait pas d’autant qu’il est loin d’être exhaustif. Cependant, je porte mon choix sur un autre de plus indiqué car faisant explicitement la démonstration de mon parti pris en l’intitulant : « Il faut soutenir et/ou sauver le soldat Mbaye ».

Cela fait suite à une œuvre de matraquage vil et abject à la sauce intoxication « journalistique » sur la « petite » personne de notre Premier ministre. Ce matraquage en règle du PM, voulu par des hommes de l’éternel ombre et exécuté à répugnance par des « journaleux », a incontestablement de quoi écœurer plus d’un Sénégalais autre que moi.

Cette campagne de presse déguisée a tout l’air de ressembler à un complot ourdi par des forces avec à leur tête une presse soi-disante « privée » qui n’en est en définitive qu’aux ordres d’une certaine « oligarchie patronale » ; suivi dans la même cadence par des politico-affairistes encagoulés adeptes de la méprisable diplomatie du « ôte-toi que je m’y mette » qui meurent d’envie d’occuper sans droit la place d’un homme –qui je l’espère ne se laissera pas se laisser compter sans réagir à la dimension de l’avanie– ; et viennent in-fine, fermer la marche, de grands professionnels du lobbying sportifs et extra-sportifs victimes de leurs propres turpitudes…

En effet, depuis presque le mois d’Octobre 2012, il ne se passe pas un jour sans que Mr Mbaye ne soit cité à la une de quasiment tous les journaux privés. Si ce n’est pas pour « L’affaire Habré » c’est alors pour « L’affaire Abdoulaye Diakité/Abdoul Mbaye », ou pour « L’affaire de la désignation de Ndiagna Ndiaye à la CIO » et d’autres fois pour « L’affaire des fameux décrets d'avance ».

Tout ce charivari pour uniquement justifier deux projets dithyrambiques qui donne à comprendre suivant cet ordre chronologique :
1. L’élection de Monsieur Ndiagna Ndiaye, le Conseiller « très » Spécial du président de la République, au sein du Comité Exécutif du CIO,
2. Le « must du must », la belle occasion de liquider sans fioritures la tête d’un technocrate devenu PM grâce au Président, mais qui n’en est que trop méritant vu son parcours et ses accomplissements…

Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues (Aix-en-Provence, 5 août 1715 - Paris, 28 mai 1747), un écrivain français et moraliste disait et je le cite : « Le prétexte ordinaire de ceux qui font le malheur des autres est qu'ils veulent leur bien ».

Dans cette mesquine optique, je me permets de prendre parti pour le PM et de dénoncer par la même, ces deux projets, ci-dessus mentionnés, qui ne participent tout bonnement qu’à décrédibiliser un homme et sa famille en le jetant en pâture au Peuple Sénégalais pour et en finir avec lui mais aussi et surtout en finir avec ses prospères affaires « Macha’Allah».

Que d’aucuns, me connaissant ou me faisant l’honneur de me lire de temps à autres à travers mon blog, aillent à penser que je prends toujours parti pour les plus faibles se détrompent ; car dans cette histoire je suis loin d’imaginer Mr Mbaye se résoudre à devenir le parfait agneau du sacrifice pour des affairistes en mal de reconnaissance, des politiques en manque de crédibilité et des journalistes à la recherche de quoi arrondir leur maigre fin du mois.

Faisant dans la conjecture, je me permets de penser de Abdoul Mbaye que, chemin faisant, ses « opposants » pour ne pas dire ses « ennemies » ne triompheraient de lui sans combattre. Je me permets également de penser de lui qu’il ne se désarmerait pas et désarmerait ses troupes à lui pour qu’ils se laissent docilement faire, et qu’il en protégerait, comble de pusillanimité, leur retraite.

NON, NON, NON, NON, NON et NON !!!

J’invite le PM à dire encore une fois NON à ces subterfuges charpentés à partir d’une « officieuse » légitimé d’un certain Mr Diagna Ndiaye à plastronner sur sa personne et contre sa volonté afin de s’offrir l’occasion de pavaner avec les membres du ghotta de l’Olympisme.

Le Cabinet International Ernest &Young interrogé par le Magazine « Les Afriques » en Décembre 2012 dans le cadre d'une mission d'évaluation avant acquisition sollicité par le groupe marocain, Attijari, se dit exaspéré par de telles informations distillées ça et là dans la presse locale Sénégalaise et international. En substance, ce cabinet faisait remarquer que : « L'éthique et la renommée internationale de notre cabinet nous interdit de communiquer sur des rapports qui demeurent confidentiels, nous analysons cette sortie comme une atteinte à notre image et nous allons engager toute action utile pour arrêter cela, tout ce qui a été dit dans cet article concernant la gestion de Abdoul Mbaye ne nous ressemble guère. C'est du pur rafistolage pour décrédibiliser un homme. »

Comme disait Claude Allègre et je le cite : « La première qualité d'un créateur, c'est le courage. Le courage d'affronter le scepticisme, le conformisme et, finalement, la jalousie ». Alors, va, va et va Abdou, car, les soutiens dont tes fidèles et intimes ne manqueront point. Et puis, comme poste, il n’y a pas que Premier Ministre même si ton envie est de servir la Nation Sénégalaise, il y’a « d’autres ailleurs » où tu pourras servir autant voire davantage Notre SENEGAL…

Je termine par prier Allah, que ce pur rafistolage à dessein pour te décrédibiliser soit pour te donner davantage de courage et de confiance afin que tu arrives à faire face à « tes » détracteurs de l’heure, à l’acharnement injustifié et à servir simplement notre SENEGAL…

Allahuma Amine !





Ababacar Sadikh SECK
secksadikh1@yahoo.fr
http://secksadikh.wordpress.com
Un nouveau supporteur de Abdoul Mbaye !!!



1.Posté par louxus le 11/07/2013 09:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bon courage PM, le chient aboie, la caravane passe. Concentrez-vous sur vos objectifs, Dieu fera taire les méchants.
Courage!!!

2.Posté par laayelow le 11/07/2013 09:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et si on vs appliquez à vous aussi les propos de l''auteur que vs avez cité en ouverture, quel credit accorderait-on à votre texte et votre position en faveur de M. Mbaye? Ne serais-tu pas l''intellectuel prostitué de ce dernier?????

3.Posté par laayelow le 11/07/2013 09:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et si on vs appliquez à vous aussi les propos de l''''auteur que vs avez cité en ouverture, quel credit accorderait-on à votre texte et votre position en faveur de M. Mbaye? Ne serais-tu pas l''''intellectuel prostitué de ce dernier?????

4.Posté par AB DOUL le 11/07/2013 10:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Le « must du must », la belle occasion de liquider sans fioritures la tête d’un technocrate devenu PM grâce au Président, mais qui n’en est que trop méritant vu son parcours et ses accomplissements… " : Alors cite les toi , quelles sont ses réalisations? Quel est son parcours?
Son juge de père pour qui on décerne des prix, qu'a t il fait pour le pays? Quelles sont ses réalisations? quel est son parcours?

Je veux juste des réponses aux questions ci dessus, sans aucune envie de dénigrement.

Ku xaam nañu leeral

5.Posté par NIETY MBAR le 11/07/2013 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les uns sont payés par Diagna pour liquider le PM, les autres sont payés par Abdoul Mbaye pour le défendre bec et ongles. TOUS sont achetés, la force des injures des uns et des autres se mesure au nombre de zéros du chèque reçu. TOUS sont pourris!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image