leral.net | S'informer en temps réel

Il proposait des sacs de sel recouverts de sucre à des commerçants établis à Touba, Darou Mousty, Louga, Kaolack…

L’OBS – «Indicateur des douanes», Balla Athie, alias Balla Fall, alias Balla Ndiaye, est tombé le 4 juin dernier à Kaolack. Escroc futé, il est parvenu à duper comme des néophytes, une kyrielle de commerçants établis à Touba, Darou Mousty, Louga, Kaolack… en leur bradant des sacs de sel recouverts de sucre. Un préjudice estimé à plusieurs millions de fracs Cfa.


Rédigé par leral.net le Jeudi 12 Juin 2014 à 19:27 | | 0 commentaire(s)|

Il proposait des sacs de sel recouverts de sucre à des commerçants établis à Touba, Darou Mousty, Louga, Kaolack…
Dépeint comme étant un «indicateur des douanes», Balla Athie, 46 ans, séjourne depuis quelques jours à la prison de Kaolack. L’enfant de Guinguinéo, au quartier Macodebar, a été pris à son propre jeu : l’escroquerie. Une pratique dans laquelle il avait jusqu’ici excellé, en faisant preuve d’une imagination fertile. En atteste le stratagème qu’il a mis en branle pour rouler dans la farine une kyrielle de commerçants. Ingénieux, il a mis à profit l’approche du mois béni de ramadan, caractérisé par une très forte consommation de sucre. Une aubaine qu’il a exploitée en prenant langue avec son acolyte attitré, un certain Mamadou Diop, parfaitement introduit «au Mole 8 du port de Dakar». De concert avec celui-ci, Balla Athie acquiert plusieurs sacs bourrés de sel. Ces sacs sont par la suite recouverts d’une couche de sucre. Mieux, ils referment les ouvertures à la machine, de sorte à créer une ressemblance avec les sacs de sucre en provenance de la Gambie. Pour corser la supercherie, ils ont saupoudré avec du sucre les rebords du sac, de même que les sutures de fils à l’extérieur. Ainsi, le test avec de la salive donne une saveur de sucre. Un modus opérandi qui va perdre plus d’un commerçant à travers le Sénégal.

La fausse commande de sucre prête à être écouler, Balla Athie a mis a contribution un autre acolyte non encore identifié. A bord d’un véhicule 4×4 sans immatriculation, ils embarquaient plusieurs sacs destinés à être écouler loin de Dakar. C’est ainsi qu’ils ont opéré dans plusieurs localités, dont Touba, Darou Mousty, Louga, Kaolack… Dans ces localités, ils sont dupé plusieurs commerçants, dont Omar Cissé, à qui ils ont bradé 4 sacs à 90 000 francs Cfa l’unité. 10 sacs à Maodo Diop, vendus à 220 000 francs, 12 sacs à Cheikh Lô à 294 000 francs et 15 sacs à Modou Diouf, à 360 000 francs. Boostés par leurs prouesses délictuelles, ils ont récidivé en bernant d’autres commerçants à Kaolack aux quartiers Kasaville et Ndorong. Il s’agit des boutiquiers Aliou Diallo, qui a acquis 3 sacs à 75 000 F, Ousmane Diallo, qui a acheté 5 sacs à 125 000 F et Mamadou Alpha Diallo, à qui il a été cédé 5 sacs à 115 000 F. Poursuivant leur aventure, ils ont également jeté leur dévolu sur le commerçant Ousseynou Mbaye, établi au marché Zinc de Kaolack, à qui ils ont vendu 15 sacs à 360 000 francs. Le lendemain de ce forfait, Balla Athie et son complice ont tenté de récidiver au marché Zinc. C’est là que Balla Athie a été appréhendé par les hommes du commissaire Djibril Camara. Entendu, Balla Athie alias Balla Fall alias Balla Ndiaye, a reconnu les faits, avant d’estimer le préjudice causé à 1 639 000 francs Cfa.

Abdoulaye DIEDHIOU






Hebergeur d'image