leral.net | S'informer en temps réel

Il traine à la barre son chauffeur pour vol et escroquerie : Le Dg des Cimenteries du Sahel débouté par le tribunal

Même s’il n’a pas répondu présent, le nom du Président directeur général (Pdg) des cimenteries du Sahel, Latfallah Layousse a plusieurs fois été entendu hier dans la salle d’audience du tribunal des flagrants délits de Dakar. En cause, il avait trainé à la barre son chauffeur particulier, Idrissa Mbaye qu’il accuse d’avoir volé sa carte bancaire avant de soustraire 200.000 frs dans le compte Sgbs de l’entreprise. Mais malheureusement, il sera débouté par le tribunal qui a jugé comme mal fondé ses accusations.


Rédigé par leral.net le Mardi 12 Juillet 2011 à 09:59 | | 10 commentaire(s)|

Il traine à la barre son chauffeur pour vol et escroquerie : Le Dg des Cimenteries du Sahel débouté par le tribunal
Trois mois, c’est la durée qu’Idrissa Mbaye a passé comme chauffeur auprès de Latfallah Layousse, Pdg de l’entreprise Kiréne et les cimenteries du Sahel. Mais aujourd’hui, la confiance n’existe plus entre les deux hommes. En cause une affaire de vol et d’escroquerie que le patron impute à son employé. En claire, Latfallah Layousse l’accuse d’avoir volé sa carte bancaire pour soustraire deux fois de suite 100.000 francs. Ces retraits, selon l’accusateur, ont été effectués le 16 et 17 juin. Tout est partie après qu’il a constaté la disparition de sa carte bancaire. Il a aussitôt saisi sa banque. En retour, la Sgbs lui a signifié que des retraits ont été constatés entre les deux dates précitées. C’est ainsi qu’il a déposé une plainte contre x à la gendarmerie de Thiong. Mais curieusement, Latfallah Layousse déclare que c’est son chauffeur qui vient lui remettre sa carte alors qu’il était en partance pour l’usine. Alors, il a orienté ses soupçons contre lui. Idrissa Mbaye sera alors écroué après son interpellation par les enquêteurs. Au terme de son interrogatoire, il aurait selon les enquêteurs dit qu’il n’avait pas travaillé aux moments des faits. Mais il sera aussitôt enfoncé par son collègue Badara Ndoye qui soutient qu’il bel et bien travaillé. Pis, il ajoute qu’il s’était même absenté durant la pose sans avertir. Suffisant pour que les enquêteurs concluent que ce sont les moments qu’il a choisi pour commettre son forfait. Mais le mis en cause qui a balayé d’un revers de main les accusations, indique qu’il en profitait tout simplement pour aller chercher de quoi manger. Pour le procureur, le système de défense du prévenu et ses multiples dénégations «le confondent plus qu’ils le déchargent ». Après avoir soutenu la thèse de la culpabilité du prévenu, le représentant de la société a requis une peine de 2 ans dont six mois ferme. Le conseil de la partie civile qui a plaidé dans ce sens demande le franc symbolique pour préjudice causé. Par contre pour la défense, c’est seulement sur la base d’un raisonnement hypothétique qu’on accuse son client. Arguant que celui ci a été arrêté sur de simples indices, l’avocat a plaidé la relaxe pure et simple. Dans son délibéré, le tribunal a suivi la défense et a jugé comme mal fondé la demande de la partie civile.
Lamine DIEDHIOU rewmi



1.Posté par malikou le 12/07/2011 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est bien bizarre car d'habitude les Layousse ne perdent jamais de procès au Sénégal car ils ont acheté la plupart de juges de la place.
Comment le chauffeur a-t-il fait le retrait? Il faut bien le code secret non?

2.Posté par Almamy le 12/07/2011 11:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui se passe aux "Ciments du Sahel" est scandaleux. Il y est interdit de se syndiquer, il n y existe pas de Délégués du personnel conformément au decret 67-1360. Personne n'ose lever le plus petit doigt dans cette cimenterie qui emploie des milliers de travailleurs. Les gens travaillent 12 heures pour etre rétribués pour la valeur de 8 heures.
L'Administration du travail est complice de cette situation (Inspection du Travail de THiès). Toutes les centrales syndicales du pays ne parlent pas de cet esclavagisme d'un autre age et de cette main d'oeuvre servile car les "Layousse" sont des intouchables et de grands corrupteurs.
TRAVAILLEURS , REBIFFEZ VOUS ET ORGANISEZ VOUS ET DITES NON A L'ARBITRAIRE. Y EN A ASSEZ

3.Posté par hum le 12/07/2011 12:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

yalla rek mo khame mais c kameme bizare qui connait les layousse sait kils sont trés puissants et ne sont pas des saints et c qui cet badara Ndoye ki se permet denfoncer son collegue légui roussoul du fait que il nont pas eut gain de cause.
salam

4.Posté par gouyape le 12/07/2011 15:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

sa way état naniou diok si li gayi daniouye dounde si kaw nitt ngni wa inspection du travail koufa demm niou dieundeu leu surtout michel isidore layousse ak chico layousse

5.Posté par Sans voix le 12/07/2011 16:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis une des porte voix des victimes d'injustice de la part des Layousses. Je ne suis pas surpris de la nouvelle qui se propage à travers le Sénegal.
Je tiens à vous dire que les Layousse ne sont pas à leur première exprérience sur les licenciements abuses car il y a quelques mois de cela le chauffeur de frere du PDG en l'occurence Michel a été remercié par outrance.
En effet, le chauffeur remercié était en train de prier et par paur hasard il y a eu un stagiaire qui est venu froler legèrement le vehiculede Michel. Ensuite des explications ont été demandées au Chauffeur par son Boss et quand ce dernier a dit que j'étauis en train de prier automatiquement Michel lui a criéer de toutes ses forces avant de lui dire au pauvre chauffeur si tu Dieu t'appelle et je t'appelle qui tu va repondre?
Finalemen tNous devons nous poser les questions suivantes:
Dans quel pays sommes nous?
Les layousses ne sont-ils pas vulnérables?
Quel est le role de l'inspection du Travail sur les licenciement abuses?

6.Posté par doynwaar le 12/07/2011 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais, le chauffeur où est ce qu'il a trouvé la carte?

7.Posté par bon sens le 12/07/2011 17:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voler une carte BAB et ne retirait que 200 000 F dans une compte qui est censé contenir des millions,sinon des milliard est une histoire à dormir debout.
La vérité est qu'il voulait simplement se débarrasser de son chauffeur en l'accusant.
Autre choz,pour vérifier les retraits,il n'y qu'à se réferer aux caméras de surveillance de la banque placés aussi bien à l'intérieur de la banque que dans les distributeurs automatiques.
Sinon,ne nous tympanisez plus de ces histoires à dormir debout.

8.Posté par Justice le 12/07/2011 18:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne bosse aux Ciments du Sahel, mais je suis outré à la vue des conditions inhumaines et dégradantes de travail des agents. Je vais interpeler le Ministre Sada NDIAYE et le BIT pour que ces négriers arretent leurs pratiques.
Puisque l'Inspection du Travail de Thiès est corrompue, je vais publier une lettre ouverte aux sénégalais pour leur ouvrir les yeux

9.Posté par Justice le 12/07/2011 18:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne bosse pas aux Ciments du Sahel, mais je suis outré à la vue des conditions inhumaines et dégradantes de travail des agents. Je vais interpeler le Ministre Sada NDIAYE et le BIT pour que ces négriers arretent leurs pratiques.
Puisque l'Inspection du Travail de Thiès est corrompue, je vais publier une lettre ouverte aux sénégalais pour leur ouvrir les yeux

10.Posté par MODOU le 15/01/2013 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

URGENT! URGENT! LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, LE MINISTRE DU TRAVAIL DOIT AIDER LES EMPLOYÉES, LES ÉTRANGES CES DIRIGEANTS DES SOCIÉTÉS NOUS EXPLOITENT ET PERSONNE N'OSENT LES DÉNONCER AUPRÈS DE L'INSPECTION DU TRAVAILLE PARCE QUE CES INSPECTEURS SONT DES GENTS CORROMPUS, ILS PENSENT KA EUX.
AIDER LES EMPLOYER DU SECTEURS PRIVÉE, AIDER CES GENTS ILS SONT TRÈS FATIGUÉES. FAITES DES CONTRÔLES, DES ENQUÊTES AU NIVEAU DES ENTREPRISES FRANCHES D'EXPORTATION KI GAGNENT DES MILLIONS ET DES MILLIONS ET CONSIDÈRES CES EMPLOYÉES COMME DES ESCLAVES, VOUS SAUREZ QUE LES SÉNÉGALAIS SONT TRÈS FATIGUES. TRAVAILLER DANS UNE SOCIÉTÉ ANONYME DURANT 1 , 2 à 3 ANS SANS CONTRAT DE TRAVAIL NI RIEN C'EST DIFFICILE.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image