leral.net | S'informer en temps réel

Ila Karim Wade ! - Par Ibra Pouye


Rédigé par leral.net le Dimanche 14 Décembre 2014 à 11:34 | | 12 commentaire(s)|

Ila Karim Wade ! - Par Ibra Pouye
Phénomène, épiphénomène ? Eh oui que que(…) Karim Wade. Les mots ont du mal à sortir tellement le citoyen lambda bégaie quand il entend et parle du prisonnier on ne peut plus politique du Sénégal. Karim Wade est-il un simple détenu ? Un petit malfrat qui a volé un troupeau de bœufs ? Détenu ordinaire, ce que disent le président de la République Macky Sall et sa clique. Détenu politique, ce qu'ergotent ses camarades de parti et mouvements de soutien qui font florès partout dans le landerneau politique sénégalais. Prisonnier le plus célèbre du Sénégal de nos jours et il est vrai de le dire. Son nom résonne et tonne. Karim Wade est devenu très bancable. Il fait vendre. Triste constat ; son nom est sur toutes les lèvres et on ne peut plus passer un jour sans entendre son nom. Acronyme de cinq lettres devenu très célèbre. Détenu politique ou voleur de deniers publics ? Demandez à la Cour de répression de l'enrichissement illicite, alias la Crei où il n'y a que des restes. Fait-il si peur à ce point? A qui et pourquoi ? Triste sort si l'on sait qu'il a été promu à un bel avenir en occupant la plus haute station ministérielle du Sénégal à son époque.

Ministre du ciel et de la terre, fanfaronnent ses détracteurs. Président bis sous le magistère de son père Abdoulaye Wade qui avait l'intention ferme de faire de lui le prochain président de la République su Sénégal. Mal lui avait pris de procéder ainsi tout en jugeant mal la capacité du peuple sénégalais à ne pas se laisser marcher dessus. Un niet catégorique lui a été opposé. Un refus brutal soldé par des morts. Dans ce décor triste, je ne peux continuer à écrire sans penser à ce brave soldat, Mamadou Diop, tombé sur le champ d'honneur. Paix à l'âme de cette sentinelle de la démocratie toujours debout! Et que dire de ce ticket présidentiel que Wade a failli nous faire avaler. Oups, un juste loupé! L'image déroutante a été perçue lors du face à face de ce dernier avec deux journalistes de la 2Stv. Le pape du Sopi semblait sortir de ses gonds quand ladite question sur ce fameux ticket présidentiel est sortie de la bouche de la journaliste qui a été tenace dans la quête de la vérité. Mais Karim empêcherait-il Macky Sall et son régime de dormir?

On dirait oui et une raison de plus de le garder encore au chaud et dans le gnouf et en ces temps de froid qui commence à souffler sur Dakar et ses environs. Et si Karim devenait…est la question brûle-pourpoint que se livrent de nos jours tous ceux qui se réclament politologues sous nos cieux. Et oui la politique a bon dos au Sénégal. Et oui la politique retrouve ses lettres de noblesse dans ce Sénégal que nous chérissons tant. Et chacun peut se lever du jour au lendemain et se réclamer de cette horde de faiseurs d'opinion. Suffit qu'on soit mieux outillé que le citoyen moins féru de la chose politique. Karim et que Karim…à tue-tête. Bégaient les radios, les chaînes de télévision et les sites web. Evidemment, le génie de Wade a encore fait une drôle de ritournelle. La chanson Karim Wade est dans l'air du temps. En effet, Macky Sall a fait du petit Wade ce que personne ne pensait faire. Il a plus de génie que son prédécesseur, le père biologique de ce fantassin et 1ere classe Karim Meissa Wade qui a perdu son premier fait d'armes à Dakar, laminé par un certain Khalifa Sall, l'édile de la capitale. Le tombeur de Mimi la cadence, soutien de Macky Sall dans ses heures perdues.

Et si Karim venait à être libéré, que se passerait-il pour Macky et son régime qui essaient de résister à l'assaut des vagues ennemies emmêlées dans un fourre-tout républicain? Résistera ou ne résistera pas ? Dure sera la salve et la pilule difficile à avaler. Promesse de campagne électorale oblige. Une issue pour une sortie de crise ? Calmer les ardeurs dans les deux camps serait un raout d'honneur. Le temps est in fine venu pour l'apaisement des cœurs et de fumer le calumet de la paix parce que le peuple ne vit pas que de procès. Et quid de Karim Wade une fois libre? Fuira ou ne fuira pas ? Mon doigt me dit non. Il serait appelé à une autre fonction qui sera celle de réunifier le parti de son père géniteur au bord du précipice voire de l'implosion. Dirigera ou ne dirigera pas le remuant Pds ? Question qui turlupine les esprits et met sens dessus dessous dans les salons feutrés et les chaudières de la capitale et du reste du pays. S'il se lance en politique, décidément Macky Sall aura du pain sur la planche. Ce sera coup pour coup voire un combat mortel et ce ne sera pas cette fois-ci à fleurets mouchetés.

En effet des torrents de larmes et d'encre ont coulé sous les ponts. Le regret ne sera plus à l'ordre du jour. Aida Mbodji, Babacar Gaye semblent résister aux sirènes du pouvoir et de Souleymane Néné Ndiaye, un pas dans le Pds et un autre dans les prairies Apr et de Serigne Mbacké Ndiaye, oups, il est devenu un dandy des soirées mondaines. Le tonitruant monsieur du parti libéral semble changer d'orientation politique. Chômer sous les tropiques et dans l'opposition de surcroît est dur. Et si Karim devenait le prochain président de la République du Sénégal, ce serait du déjà vu mais pourvu qu'il sache et parle le langage des signes, le wolof. Et pourvu que ses camarades lui facilitent la tâche mais au nom de quelle doctrine ? Beaucoup de rire sous cape mais en politique, il ne faut jamais dire jamais parce que la bête dort en chacun de nous et que malheureusement nous sommes tous politiques. Si Abdoulaye Wade veut que son fils rempile, on n'entendra le cantique tonner, ila Karim Wade!

POUYE Ibra







Hebergeur d'image