leral.net | S'informer en temps réel

Ils devraient tous avoir honte d’avoir confondu "obligations" et "bénéfices" ( Marvel )

Qui sont-ils ? Bon nombre d’entre eux pouvaient être aperçus dans une photo publiée le 20 Septembre 2016 sur la toile internet lors de la conférence de leur plateforme qu’ils ont nommée « Manko Wattu Senegal ». Cette photo est épique car elle donnait l’impression d’avoir été prise à Mbeubeuss parce qu’on y voyait principalement des déchets et cadavres politiques, je n’irai pas jusqu’à dire « des ordures » comme certains commentateurs de forum.


Rédigé par leral.net le Vendredi 23 Septembre 2016 à 19:54 | | 64 commentaire(s)|

Cette bande qui ose se dénommer « Front pour la défense du Sénégal » a dès l’entame de leur séance d’incantation tombé le masque. Ce jour-là coïncidant avec une émeute à Reubeuss et la mort d’un détenu, ces opportunistes n’ont pas pu s’empêcher de sauter de façon macabre sur l’occasion pour disent-ils observer une minute de silence à la mémoire du prisonnier décédé, tué par Macky Sall résument-ils. Khalass !

Ces croque-morts qui exploitent la mort à leur profit n’ont pas cru nécessaire de rajouter 10 secondes de silence à la mémoire de Oulimata DIA, épouse de l’illustre Mamadou Dia, qui a tiré sa révérence l’avant-veille, ou 10 autres secondes pour l’illustre Mbaye Jacques DIOP, 10 dernières secondes à la mémoire du Khalife Général des Khadr rappelé à Dieu la veille. Ces illustres personnages ne méritent aucune considération à leurs yeux car ils sont sans sans leur donner l’opportunité de lier à Macky Sall la cause de leurs décès. De vrais charognards, et c’est ça qui nous dit de leur confier le Sénégal.

Si ce qui apparaissait sur cette photo représente l’opposition, Macky Sall a raison de les ignorer. On pouvait apercevoir :

** Mamadou Diop Decroix, monsieur langamou
** Oumar Sarr, candidat à ne jamais être candidat
** Idrissa Seck, celui qui a vu partir 70 % de son électorat, et 99 % de ses plus proches collaborateurs d’antan
** Malick Gakou, dont le QI dépasse à peine celui des mbeurs qu’il finance
** Abdoul Mbaye, qui ne se remet toujours pas d’avoir été défénestré seulement 2 jours après qu’il ait exprimé durant l’émission « Les affaires de la cité » des louanges sans limite envers Macky Sall, son programme, son bilan, ses perspectives
** Mamadou Lamine Diallo, qui ne digère pas d’avoir été laissé en plan depuis 2012
** Et quelques p’ti frustrés qui insultaient pourtant les précédents il n’y a guère longtemps, des Mouth Bane, Malick Ndiaye, Ousmane Sonko et autres inconnus

Ceci n’était qu’une anecdote qui démontre la supercherie, et je me promets de coller cette fameuse photo à l’entrée de Mbeubeuss.

Une démocratie comme le Sénégal a besoin d’une opposition. Mais une opposition un minimum intelligente. Qui a déjà entendu une ligne d’un programme de tous ces hâbleurs ?

Aux élections locales, ils ont battu campagne sur le thème « Macky a dit que les marabouts sont des citoyens ordinaires ». Au referendum, ils ont battu campagne sur le thème de l’homosexualité. Aux élections du HCCT, las de perdre ou d’être humiliés, bon nombre ont fui.

Pour les législatives à venir, ils comptaient battre campagne sur le thème de : « pétrole – Aliou Sall - 300 milliards – 90 milliards – 22 milliards ». Mais le PM vient de scier la branche sur laquelle ils s’étaient agrippés, en leur demandant de faire comme lui, c’est-à-dire d’aller apprendre quand ils ne maitrisent pas un sujet, en leur donnant au passage quelques leçons bien comprises sur le monde du pétrole, tout en les mettant à juste raison en garde de les foutre au gnouf si ils continuent à ternir avec ignorance l’image du Sénégal, de ses citoyens, de ses institutions, de ses économistes, de ces fiscalistes, de ses hommes de droit, de ses hommes politiques

Moi je ne leur aurais pas promis le gnouf directement, mais d’abord des fessées car le niveau d’ignorance auquel ils se sont rabaissés, même des écoliers ne l’auraient pas atteint si ils avaient accès à 1 /100ème de la documentation qui est à la disposition de cette bande de nullards qui envahissent certaines presses depuis 2 ou 3 ans pour parler de pétrole, gaz, Petro-Tim, Petro-machin, taxes, ….

De quoi s’agit-il ? Ils ont entendu « Pétrole – Farm-In Agreement de 200 milliards – Aliou Sall rèk », et ils sont devenus comme possédés, sans chercher à utiliser leur cerveau un minimum. Pour certains, on peut comprendre qu’ils soient limités par manque de parcours académique, mais pour d’autres c’est impardonnable.

Des plaisantins ont balancé à l’opinion des pétards mouillés sur le pétrole sans les comprendre. Il s’agit entre autres de :
** Baba Aidara, un ex livreur de pizza, converti en boulanger aux USA, qui s’improvise journaliste d’investigations, simplement parce qu’aillant Internet à domicile
** Birahim Seck, un ignorant qui a ôté au forum civil toute son image jadis respectée grâce au pertinent Mouhamadou Mbodj
** Pape Alé Niang, un revueur de presse sans qualification, converti sur le tas en journaliste

Pour ces 3 gus qui confondent Bambey et Bombay, on peut essayer de comprendre qu’ils sont juste victimes de leur manque d’instruction, même si l’on décèle aussi quelque part dans leurs discours de la frustration de gens qui se sentent oubliés, de l’aigreur, du chantage d’opportunistes. Mais il est impardonnable, voire criminel, d’entendre certaines inepties, indignes d’un écolier, de la bouche d’un Inspecteur des Impôts, d’anciens Ancien Premier Ministre, d’anciens Ministres.

Alors que le Sénégal est encore à plusieurs années de l’exploitation effective des gisements de pétrole qui ont été décelés aux larges de ses côtes, alors que le Sénégal n’est encore qu’à la phase de contractualisation avec des partenaires techniques et financiers capable et prêts à prendre des risques d’investir des centaines de milliards dans l’exploration de ce pétrole enfoui, certains parmi ces politiciens sans vergogne nous ont même fait l’injure de dénoncer la fuite vers l’étranger de ce pétrole qui est encore enfoui.

Comment comprendre qu’un ancien Premier Ministre, qui était aux commandes au moment où certains de ces contrats d’affermage se signaient, au moment où les décrets signés etaient publiés, revienne avec des questions stupides dont les réponses se trouvaient quotidiennement à portée de main ou signées de sa main ? Macky a certes eu raison de finalement dégommer comme un malpropre un tel Premier Ministre qui semble-t-il ignorait tout du travail qui était le sien, mais j’en viens même à me demander comment une telle erreur de casting a pu se produire ?

Comment comprendre que des rigolos du PDS osent poser des questions aujourd’hui à Macky Sall sur le ou les partenaires choisis par les Wade avant l’alternance ?

Le pire élève parmi tous la bande de nullards, c’est Ousmane Sonko, la nouvelle mascotte de cette plateforme.

Après avoir sorti ses inepties sur l’Assemblée Nationale et sur Youssou Ndour, démenties par tous les 2, il s’est fait un nom grâce à des confusions et graves fautes de calcul.

1° D’abord le monsieur qui se dit parmi les meilleurs inspecteurs fiscaux de la planète se pense en droit de taxer des transactions commerciales étrangères, des sociétés exploitées à l’étranger. Allez voir ce qu’en dit le dernier Code Général des Impots, dès ses articles 3 et suivants. Pourtant le CGI doit être le livre de chevet de Sonko 365 jours dans l’année, un Code Général validé par Abdoul Mbaye d’ailleurs, mais certainement cela aussi Abdoul l’a oublié

2° Ensuite le monsieur veut taxer des obligations, des intentions, des engagements, des promesses. Le pire est qu’il dit qu’il va le faire tout de suite même si une loi dit que ces opérations ou transactions futures sont exonérées de tout impôt.

3° Voyez par vous-même le calcul risible qu’il a fait

** Baba Aidara envoie à Sonko un article disant ceci : « The Senegalese national oil company Petrosen is set to sign a $400 million farm-in agreement with Kosmos Energy and Timis Corporation » cela après que Timis Corp ait cédé 60 % de la licence d’exploration à Kosmos.

Vu que ni Baba le boulanger, ni Sonko le politicien pressé n’ont compris que $400 millions représentent des engagements, des obligations, des investissements à venir pour l’exploration, et non pas des bénéfices déjà tirés d’une licence, alors Sonko prend sa calculatrice de boutikou naar et il dit :

** Si Petro-Tim Ltd a tout vendu à Timis, et ce dernier at empoché 200 Milliards pour 60 %, donc je peux calculer ceci => « 200 / 60 x 90 = 300 Milliards ». Conclusion, Petro-Tim Ltd a vendu à Timis une licence qui lui rapporte 300 milliards, dont 200 déjà empochés des mains de Kosmos

Et Sonko de continuer :

** si Petro-Tim Ltd = Petro-Tim Sénégal = Aliou Sall, donc Aliou Sall a réalisé 300 milliards de bénéfices. Et moi Sonko, le CGI m’a appris que l’impôt sur le bénéfice est de 30 %. Donc si je fais 30 % de 300 milliards, cela donne 90 Milliards. Conclusion, Aliou Sall nous doit 90 milliards de taxes.

Et hop, notre cher inspecteur vole vers les radios et sites web Dakarmatin qui est à son nom
Voilà l’analyse et les calculs stupides par lesquels Sonko, ses amis et complices nullards nous tympanisent depuis 1 ou 2 ans. Pensez-vous sincèrement que l’Etat devait laisser un tel nullard continuer à contrôler les contribuables ? Assurément non. Tout ce qu’il mérite, c’est une fessée et de retourner à l’école.

Mais Sonko ne s’en arrête pas là. Son copain Baba Aidara lui balance à nouveau un document concernant Tender Oil & Gas qu’ils comprennent tous deux de travers. Il y est écrit ceci :

““As part of the agreement, TOG will intensively train industry specialists to ensure high quality work and will support national Senegalese social programs in order to contribute to the prosperity of the region. Part of the obligatory $42 million investment made by TOG will be allocated to these actions.””

Nos nullards ne comprennent toujours pas qu’il s’agit d’obligations, que personne n’a rien sorti ni empoché d’argent. Mais c’est trop compliqué pour Sonko qui reprend sa calculatrice de boutikou naar et fait le calcul suivant :

** $42 Millions que je multiplie par 520, cela me donne à peu près 22 Milliards de CFA.

Et Hop, il s’envole à nouveau vers les micros et sites internet pour déclarer ceci : « Pour la transaction d’exploitation des blocs pétroliers Saloum On shore et Sénégal Sud, le gouvernement a encaissé 22 milliards Cfa qui ne sont jamais arrivés dans les caisses du Trésor public. »

Voilà donc l’origine des fameux chiffres et calculs farfelus qui ont fait tant de bruit au Sénégal, à cause aussi quelque part d’une presse paresseuse depuis que Abdou Latif Coulibaly et d’autres ont décidé de s’engager à servir l’Etat et se retirer du journalisme.

J’ai personnellement essayé de corriger discrètement Baba Aidara, le sachant limité. Mais il s’est entêté. Et après m’avoir promis un débat contradictoire public, il s’est débiné.
Pape Alé Niang quant à lui m’a lancé par e-mail, tenez-vous bien « batard, mourira batard ». Un journaliste qui conjugue « je mourirai, tu mouriras, il mourira », vraiment fou gnou djeum ??

Le Premier Ministre Abdallah Dionne, lors de sa conférence de presse du 20 Septembre, a rendu un grand service à tous ces nullards qui ne méritaient jusque-là qu’une fessée. Vous noterez que vous ne les entendrez presque plus réclamer les 300 milliards empochés par Aliou Sall, les 90 Milliards de taxes perdues, les 22 Milliards que l’on ne retrouve pas au trésor.

D’ailleurs, dès la fin de la conférence de presse du PM, l’ignorant Birahim Seck, celui-là même qui s’est déculotté quand le huissier envoyé par Aliou Sall s’est présenté à lui avec une sommation interpellative, a parcouru les radios du pays pour vite changer d’orientation. Maintenant ils (lui et les autres nullards) parlent de non-respect des règles dans le choix de Petro-Tim Limited (par l’ancien régime), et de non dénonciation de ce choix par Macky Sall à son arrivée. Ce plaisantin en profite pour préciser que lui n’a jamais parlé de taxe. Baba Aidara a dit récemment de même dans une radio. Sonko risque de se retrouver rapidement seul avec ses inepties fiscales.

Voilà les rigolos à qui on a affaire. Heureusement ils n’ont réussi à embobiner qu’une portion résiduelle de sénégalais, sinon le compte bancaire de Sonko aurait reçu des centaines de millions et non 2 millions, provenant certainement de quelques écervelés qui feraient mieux de lui payer des cours en droit fiscal et en droit des affaires.

Je plains sincèrement ceux-là qui ont été manipulés aussi facilement par de tels aventuriers, aussi nuls les uns que les autres, qui se réveillent tous les matins pour prier que le Sénégal s’embrase afin qu’ils en profitent.

MARVEL
marvel@hotmail.fr






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image