leral.net | S'informer en temps réel

Ils sollicitent un clerc après leur boycott : La défense de Karim Wade « suit » les audiences

Absents, mais présents. C’est ce qu’on peut dire du boycott des avocats de Karim Wade qui reçoivent les comptes rendus d’un clerc.


Rédigé par leral.net le Mercredi 11 Février 2015 à 11:41 | | 12 commentaire(s)|

Ils sollicitent un clerc après leur boycott : La défense de Karim Wade « suit » les audiences
Les avocats de Karim Wade ont boycotté le procès, mais ont leurs «représentants» à l’audience. Me Ciré Clédor Ly et Cie ont, en effet, sollicité les services d’un clerc qui note chaque jour les dépositions des personnes citées en qualité de témoins et leur rend compte. L’assistante de la défense de l’ancien ministre, épaulée par un avocat-stagiaire, fait de façon détaillée le compte rendu journalier du déroulement des débats. Sous forme de questions-réponses, le clerc prend des notes d’audience à la manière d’un greffier. Ainsi, les dépositions des différents administrateurs provisoires des sociétés visées par l’arrêt de renvoi sont traduites en écrit, tout en conservant l’ordre des interventions. Pour ce qui est de la présentation de rapports par les différents experts choisis par la Commission d’instruction de la Crei, le clerc ou l’avocat-stagiaire fait une synthèse. En fait, à l’appel de chaque expert-comptable, les paroles de celui-ci sont transcrites en vrac. Et au cours des auditions et des confrontations, le clerc officiant au Cabinet de Me Seydou Diagne et autres prend aussi les questions qui précédent les déclarations des experts. Les notes d’audience prises le jour sont alors jointes aux comptes rendus des auditions et confrontations, qui ont eu lieu la veille, avant d’être mises à la disposition des avocats commis pour la défense des intérêts de Karim Meïssa Wade.

Le Quotidien






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image