leral.net | S'informer en temps réel

Impact de la grève du Sytjust : Comment la justice a perdu 10 milliards en deux jours

En deux jours de grève seulement, la justice enregistre un manque à gagner de dix milliards de FCfa, informe Walf Quotidien. Un tel gap est décelé dans les ventes de timbres, les droits d’enregistrements au Registre de commerce et du crédit mobilier (Rccm) ainsi qu’à l’audience des Criés où sont vendus aux enchères les immeubles.


Rédigé par leral.net le Jeudi 3 Mars 2016 à 11:34 | | 10 commentaire(s)|

Impact de la grève du Sytjust : Comment la justice a perdu 10 milliards en deux jours
Faisant le bilan de la grève de deux jours sur tout le pays, le Syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust) pointe un manque à gagner de dix milliards FCfa. « Rien qu’à Dakar, les affaires inscrites au rôle de l’audience des Cirés, où sont vendus les immeubles, ont fait ressortir un gap de cinq milliards de francs », révèle Me El Hadj Ayé Boun Malick Diop, secrétaire général du Sytjust. L’impact économique du mouvement d’humeur des travailleurs du secteur en question dépasse de loin ce chiffre. En effet, les ventes de timbres et les droits d’enregistrement, au niveau du Registre de commerce et du crédit mobilier (Rccm), qui devaient intervenir durant la période concernée par la grève, ont causé une perte de cinq milliards de francs Cfa. « Au niveau du quatrième bureau du Palais de justice, où sont collectés les droits d’enregistrement, nos collègues ont décelé des pertes énormes. Le même constat est fait dans les autres régions du pays concernés par la grève de 48 heures. Toutes ces pertes sont chiffrées à cinq milliards de francs Cfa », révèle encore le syndicaliste. Justifiant ces chiffres, le numéro un du Sytjust se fonde sur la synthèse des différents bilans de leur mouvement d’humeur recueillis auprès de leurs collègues officiant dans les juridictions de Dakar et de l’intérieur du pays. Dans l’ensemble, les membres de ce syndicat tirent un bilan « satisfaisant » de leur grève, même si des gendarmes ont été réquisitionnés pour faire office de secrétaires de séances, dans les audiences. « C’est une grève qui a été suivie à 100% dans toutes les régions du pays », ajoute encore Me Diop.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image