leral.net | S'informer en temps réel

Incendie de ses domiciles à Touba : Moustapha Cissé Lô blanchit Serigne Assane Mbacké


Rédigé par leral.net le Mardi 14 Juillet 2015 à 12:12 | | 4 commentaire(s)|

Incendie de ses domiciles à Touba : Moustapha Cissé Lô blanchit Serigne Assane Mbacké
Moustapha Cissé Lô est convaincu que Serigne Assane Mbacké n’est pas l'auteur de l’incendie de ses domiciles à Touba. Selon lui, le jeune marabout, proche de Karim Wade, a revendiqué le crime pour juste se faire un nom. "Je suis sûr que Assane Mbacké n’a pas mis le feu à ma maison. Je ne crois pas en cela. Il voulait avoir un buzz, il l’a eu", dit Moustapha Cissé Lô qui jure n’avoir pas déposé de plainte contre lui pour ces faits. "Quand on revendique quelque chose qu’on n’a pas fait et qu’on se retrouve en prison, il faut assumer les conséquences. Si je déposais une plainte contre lui, il mourrait en prison, mais je ne crois pas que ce soit lui le coupable (…) Moi, je le poursuis parce qu’il m’a diffamé en disant que j’ai détourné de l’argent lorsque j’étais à l’Oncad, il a aussi dit que j’ai demandé de l’argent à des personnes en leur promettant des financement que je ne leur ai pas donnés. J’ai porté plainte contre lui pour laver mon honneur", soutient-il dans les colonnes de L'Obs.

Par ailleurs, Moustapgha Cissé Lô s’est prononcé sur la sortie des jeunes apériste de Mbacké qui l’accusent d’avoir détourné les postes de chargé de mission que le chef de l’Etat Macky Sall leur a octroyé, à la suite d’une audience le 5 décembre dernier au Palais. "Je veux que les choses soient claires. Il n’y a pas de responsables de l’Apr ou d’un autre parti à Mbacké qui m’arrive à la cheville. Il n’y a pas un responsable politique qui sortirait vivant d’un face-à-face avec moi. Si je les piétine, ils vont tous mourir. Je n’ai pas d’égal à Mbacké. La comparaison n’est pas possible (…) Je ne connais même pas ceux-là qui m’attaque. Ils n’ont aucune légitimité. Je jure que je ne pourrais pas reconnaître celui qui a tenu ces propos déplacés. Même sur 100 postes, il n’aurait rien parce qu’il ne représente rien. En plus, ses propos sont mensongers. Les seuls qui ont eu des postes sont du parti de Serigne Modou Kara (Parti pour le développement et la vérité). Ces jeunes ne représentent rien. Ils n’ont même pas deux militants avec eux. Ils sont indisciplinés et le parti n’a pas besoin d’eux. C’est moi qui vais régler cela. Si leur leader cautionne cela, je les expulse du parti. Sans moi, personne ne peut gagner dans le département de Mbacké. Je suis le cœur de l’Apr de Mbacké", a-t-il dit.






Hebergeur d'image