leral.net | S'informer en temps réel

Incertitudes sur la candidatures de Karim Wade : Fada, Madické et Pape Diop comme alternative

La candidature de Karim Wade incertaine à la prochaine élection présidentielle, du fait de sa condamnation par la Crei à 06 ans de prison ferme, le Parti démocratique est obligé de se trouver une alternative. D’ores et déjà, différents profils, parmi lesquels Modou Diagne Fada, Madické Niang, Pape Diop et Abdoulaye Baldé, sont dégagés pour porter la bannière du parti d’Abdoulaye Wade en 2017. EnQuête du jour scrute à la loupe ces différents profils.


Rédigé par leral.net le Mercredi 30 Septembre 2015 à 15:32 | | 7 commentaire(s)|

Incertitudes sur la candidatures de Karim Wade : Fada, Madické et Pape Diop comme alternative
Au Parti démocratique sénégalais, c’est le temps des manœuvres. Et même si les libéraux refusent toute velléité de convocation d’un nouveau congrès pour choisir un autre candidat à la prochaine élection présidentielle de 2017, ils sont contraints de se trouver une alternative à la candidature incertaine de Karim Wade. Ce qui relance, en effet, la course à la candidature du Pds au prochain scrutin présidentiel.

Ainsi, différents profils se dégagent pour porter les couleurs du parti en 2017. Parmi eux, Madické Niang. L’ancien ministre de la Justice sous le régime de l’alternance a récemment dévoilé ses ambitions d’être le candidat du Pds à la prochaine élection présidentielle. Aujourd’hui, certaines indiscrétions font état de l’existence d’un puissant lobby mouride pour appuyer la candidature de Me Madické Niang.

Modou Diagne Fada, qui nourrit les mêmes ambitions politiques, est en train de mettre tous les atouts de son côté pour arriver à ses fins. Le président du groupe parlementaire des « libéraux et démocrates » est d’ailleurs à la tête d’une fronde opérée au sein du Pds. Fada peut compter sur le soutien d’une bonne partie des responsables et cadres libéraux qui ont adhéré à son combat pour le renouvellement des instances du Pds à travers la convocation d’un nouveau congrès. Et le remaniement de Me Wade, avec la nomination de nouveaux secrétaires nationaux dont Omar Sarr, n’a pas découragé Diagne Fada et ses camarades frondeurs, car ils travaillent maintenant sur un projet de modernisation des statuts du parti parce qu’ils contestent la composition du nouveau secrétariat national.

Il faut relever que la candidature du Pds peut être élargie à d’anciens caciques du parti devenus alliés comme l’ancien ministre de l'Intérieur, Abdoulaye Baldé et l’ex-président du sénat, Pape Diop. D’ailleurs, ce dernier, après avoir été récemment reçu par Abdoulaye Wade à Versailles, a rendu visite, avant-hier, à Karim Wade à la prison à Rebeuss. C’est dire que les manœuvres continuent de plus belle au sein de l’opposition qui n’échappe pas à la recomposition politique en cours en perspective des prochaines joutes électorales.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image