leral.net | S'informer en temps réel

Incidents au BP du Ps : « And dolel Khalifa Sall » dénonce une manipulation et clame son ancrage dans le front du « NON »


Rédigé par leral.net le Samedi 12 Mars 2016 à 05:32 | | 4 commentaire(s)|

Incidents au BP du Ps : « And dolel Khalifa Sall » dénonce une manipulation et clame son ancrage dans le front du « NON »
C’est par un communiqué signé par son coordonnateur Babacar Diop, que le mouvement And dolel Khalifa Sall (ADK) a réagi aux incidents intervenus samedi dernier, lors de la rencontre du Bureau politique du Parti socialiste. Et c’est d’abord pour s’en désoler et laver leur leader de tout soupçon, dénonçant au passage une manipulation de l’opinion. « Ce qui s’est passé est à la Maison du parti Léopold Sédar Senghor est condamnable. Rien, absolument rien, ne justifie la violence comme la manipulation du reste », ont noté d’emblée les souteneurs du maire de Dakar.

Poursuivant, Babacar Diop et Cie affirment qu’il est inacceptable de tenir Khalifa Sall pour responsable de ces incidents, puisque que son camp a toujours prôné le dialogue et la concertation; « En politique, le consensus doit prévaloir après des discussions intenses. C’est dans ce sens que le mouvement And Dollél Khalifa Sall, a toujours dans sa démarche privilégié le dialogue et la concertation. Depuis des années, un travail est fait à la base afin de partager les idéaux du leader Khalifa Ababacar Sall. Ce qui est dommage c’est que l’on puisse lui imputer la responsabilité des actes qui ont été notés à la maison du parti », expliquent-ils.

Pour les membres d’ADK, cette situation ne les déviera pas de leur choix actuel, qui est de ramer à contre courant du PS version Tanor Dieng, au référendum du 20 mars prochain.

« Aujourd’hui, plus que par le passé, avec cette campagne, le mouvement ADK est résolument engagé pour la promotion du NON. A toutes les structures décentralisées, il est demandé d’intégrer les dynamiques locales pour l’avènement du Non. Le respect de la parole donnée, le consensus et la concertation qui doivent permettre de lever les équivoques n’ont pas prévalus avec ce référendum. Ensemble pour le triomphe du non ! », concluent les partisans du maire de la capitale.

Jotay.net






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image