leral.net | S'informer en temps réel

Incohérence

L’histoire semble avoir donné raison à Amsatou Fall face à Me Augustin Senghor. Au Directeur technique national (Dtn) qui avait confié n’avoir pas été impliqué dans le choix du nouveau sélectionneur Pierre Lechantre, le président de la Fédération sénégalaise de football avait presque rétorqué que s’il n’était pas content, il n’avait qu’à démissionner.


Rédigé par leral.net le Vendredi 11 Mai 2012 à 20:01 | | 0 commentaire(s)|

Incohérence
A défaut, il devait la fermer. Et aujourd’hui, voilà qu’on est confronté à une incohérence qui risque de plonger encore notre football en zone de grandes turbulences. Parce que tout simplement, au vu de ce qui s’est passé dernièrement, le constat est que la Fédération s’est coupée de sa direction technique nationale. Les deux entités ont rompu leur contrat de confiance. Du reste, le Dtn Amsatou Fall est aujourd’hui plus que jamais sur la sellette.

Il risque, en effet, d’être débarqué par la Fsf sous peu. Aussi, n’eut été cette crise de confiance entre Amsatou Fall et Me Augustin Senghor, certainement que, comme en 2008 après le départ de Lamine Ndiaye, il serait revenu au Dtn d’assurer l’intérim à la tête de l’équipe nationale jusqu’à nomination d’un nouveau sélectionneur. Cela aurait eu l’avantage de laisser le staff de l’équipe olympique se concentrer sur la préparation des Jeux de Londres. D’autant qu’avec le schéma retenu par la Fsf consistant à adjoindre à Joseph Koto, Karim Séga Diouf et Aliou Cissé, c’est un pas en arrière qui est fait. La Fsf avait, en effet, décidé, à la veille de la Can 2012, que désormais les techniciens de l’équipe olympique ne pouvaient s’occuper en même temps de l’équipe A. Cela avait entraîné le départ Ablaye Sarr et Mayacine Mar et l’arrivée de Karim Séga Diouf et Aliou Cissé. De même, avec cette nouvelle donne, il serait bon de savoir qui fait quoi dans ce trio Koto-Karim Séga-Cissé ? Qui est qui dans cet attelage ? Rien n’est clair à ce niveau. Le mieux n’aurait-il pas été d’attendre l’arrivée d’un nouveau sélectionneur pour introniser Koto adjoint. D’autant que Lechantre qu’il devait seconder n’a jamais pris fonction. On est donc, de fait, dans un imbroglio très complexe. Et il serait bon de savoir si le tandem de l’équipe olympique acceptera ce schéma dans lequel il semble n’avoir ni une place ni un rôle. De la dernière décade, on retiendra également que la Tanière est devenue une grande consommatrice de techniciens, sans pour autant que l’on ne sache où l’on va. Le ballet auquel on assiste sur le banc des «Lions» donne même l’impression qu’on est juste dans des périodes de transitions qui ne finissent jamais.



SOURCE:Popxibaar.com
Harouna DEME






Hebergeur d'image