leral.net | S'informer en temps réel

Incroyable mais vrai : Quand Maodo Malick Mbaye et Alioune Diop colorent la promenade en mauve


Rédigé par leral.net le Samedi 28 Juin 2014 à 12:30 | | 3 commentaire(s)|

Du mauve, encore du mauve , toujours du mauve à vous crever les yeux ! tel le constat époustouflant de la grande mobilisation appelée par le candidat de la mairie de Thiès- est de sa coalition "Guem sa bopp / défar sa gox."Militants et sympathisants arborant leur couleur, avaient investi en masse le parvis de la promenade des thiessois au bord de l’hystérie. La jeunesse , en transe, sous les milliers décibels distillés par une puissante sonorisation, scandaient à gorge déployée , les refrains de la très belle chanson dédée au président Maodo Malick Mbaye dont le discours réaliste, cohérent, incisif et tant attendu par la foule avait fait mouche...

Ce 26 juin, à deux doigts des élections locales, fera date dans l’agenda politique de la coalition de Maodo Malick Mbaye en réussissant le pari audacieux de mobiliser autant de personnes dans cette immense place mythique de l’ex place de France où les partis politiques parmi les plus représentatifs craignaient d’y mobiliser.

Noyé par les militants qui l’ovationnait à tout rompre, Maodo Malick Mbaye, oppressé, balloté mais adulé par la foule avait bien du mal à bien se tenir...

"La victoire est déjà acquise " leur a t-il lancé avant d’enchainer que depuis 2008 ses militants avaient patiemment, intelligemment planté le drapeau de "Geum sa bopp" dans la cité du rail devenue une force incontournable ; il a demandé aux thiessois de prendre les enjeux de ces élections qui ont pour lui, un sens historique :

le candidat Mbaye s’est donc projeté dans le temps pour rappeler la trop longue et suicidaire opposition du cercle de Thiès datant de la fin du 19e siècle et avait estimé qu’il était temps pour le salut de la ville, et sans perdre son âme, se réconcilier avec le pouvoir central .

Après avoir passé en revue les maux thiessois qui ont pour nom d’une part : le défaut d’éclairage, l’insécurité, l’insalubrité, l’absence d’activités rémunératrices pour les jeunes et les femmes et d’autres part, des maux encore plus graves concernant l’intérêt général, c’est à dire la gestion municipale qui s’est illustrée par la gabegie foncière, la mauvaise prise en charge des préoccupations légitimes des populations qui aspirent au changement avec une nouvelle équipe municipale.

le candidat Maodo Malick Mbaye a promis, une fois élu maire de Thiès-est, de prendre des mesures idoines pour aider les populations mais avertit de faire l’audit du patrimoine foncier et de prendre des mesures conservatrices de reconstitution des réserves foncières pour une durée d’au moins d’un plus de deux ans et demi...

 

Incroyable mais vrai : Quand Maodo Malick Mbaye et Alioune Diop colorent  la promenade en mauve

Incroyable mais vrai : Quand Maodo Malick Mbaye et Alioune Diop colorent  la promenade en mauve

Incroyable mais vrai : Quand Maodo Malick Mbaye et Alioune Diop colorent  la promenade en mauve

Incroyable mais vrai : Quand Maodo Malick Mbaye et Alioune Diop colorent  la promenade en mauve






Hebergeur d'image