leral.net | S'informer en temps réel

Inculpé Pour Délit D’inceste Et De Pédophilie: Jaoa Nianqué « prenait » Ses Filles à Tour De Rôle

Vous n’êtes pas en train d’halluciner ! C’est bien de cela qu’il s’agit. Pour pédophilie sur ses propres filles, Jaoa Nianqué, domicilié à Keur Massar, a été placé sous mandat de dépôt par le procureur de la République. C’est sa propre fille, C. Nianqué, qui l’a indiqué comme étant l’auteur de sa grossesse qui s’est soldée par la naissance d’un bébé de huit mois. La même C. l’a surpris la semaine dernière avec sa sœur V. Nianqué, de deux ans son aînée.


Rédigé par leral.net le Mercredi 22 Août 2012 à 17:14 | | 1 commentaire(s)|

Inculpé Pour Délit D’inceste Et De Pédophilie: Jaoa Nianqué « prenait » Ses Filles à Tour De Rôle
Dépassées et inconsolables, C. Nianqué et sa sœur Virginie, ont été obligées de fuir le domicile de leur père sis à Keur Massar. Les deux sont présentement chez leur tante après que le procureur ait fait arrêter leur père qu’il a placé sous mandat de dépôt vendredi. Auparavant, c’est sur sa progéniture que Jaoa Nianqué, 52 ans, avait la mauvaise habitude de satisfaire sa libido trop débordante. C. Nianqué est la première à passer à la trappe. Elle n’a que 12 ans. La grossesse qu’elle attrapera à la suite des nombreux rapports sexuels qu’elle a entretenus avec son père évoluera jusqu’à son terme et seules elle, ses sœurs et une de ses camarades connaissaient l’auteur de la grossesse.

Il a un enfant de 8 mois avec la moins âgée


Très sévère en ce qui concerne la garde de sa fille, Jaoa n’a pas pu éviter la situation dont il est victime. Cécile était plus qu’une prisonnière. Elle n’avait pas de temps de loisirs encore moins une vie affective. Sa vie se résumait à sa chambre et la cour du domicile. Logée dans la chambre qui jouxte celle de son père, C. Nianqué ne la quittait que pour aller à l’école.

Ainsi vivra-t-elle jusqu’à ce qu’elle quittât les bancs. Encore qu’à chaque fois qu’elle partait pour les études, elle ne devait pas dépasser quelques minutes après le cours pour rentrer à la maison. Et tant qu’elle ne rentrait pas, Jaoa ne quittait pas le portail. Aucun garçon n’osait se pointer dans cette demeure pour demander après C. Nianqué.

Et les quelques copines qui venaient la voir, c’était pour aller aux études et pas plus. Quand sa grossesse fut connue de tous, C. Nianqué devait donc donner le nom de celui qui en était l’auteur. Elle indexa alors son père qui étouffa l’affaire dans l’œuf.

« Si mon père ne m’avait pas touchée, j’aurais pu éviter de tomber enceinte », disait-elle à sa seule camarade et à ses sœurs qui se faisaient une idée très nette du responsable de cette situation. Si le pot aux roses a été découvert, c’est parce que la fille cadette de Jaoa Nianqué a fugué pour échapper aux assauts de son pater, et est allée se réfugier au domicile de sa tante.

La cadette de 10 ans fugue pour échapper à ses assauts

Le pervers papa sera surpris sur Virginie, la grande sœur de Cécile qu’il mettait de temps en temps dans son lit pour une partie de plaisir prohibée par la religion, la loi et la morale.

Surpris la semaine dernière par la tante à ses enfants, rentrée à l’improviste dans son domicile, en flagrant délit d’inceste, Jaoa se rhabilla en vitesse et prétexta que la petite de 14 ans venait de sortir des toilettes pour justifier sa nudité. Vaseux. D’autant que la tante n’étant pas aveugle, a bien vu Nianqué, sexe dressé, se tenir à quatre pattes derrière sa fillette allongée sur l’accoudoir du canapé. Quoi qu’il en soit, Jaoa Nianqué, sénégalais bon teint, né en 1961, sera arrêté par les pandores puis déféré au parquet vendredi dernier.

En plus d’avoir mis enceinte l’une de ses filles qui s’est retrouvée avec un bébé de 8 mois, il a fait goûter le fruit défendu à la sœur aînée de cette dernière et tenté de mettre dans son lit la plus petite qui n’est âgée que de 10 ans. Pour ces agissements criminels envers sa progéniture, il a été placé sous mandat de dépôt en attendant de recevoir le glaive de Dame Justice


Source Le pays au quotidien



1.Posté par a le 22/08/2012 17:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

messieurs les journalistes apprenez que après que est toujours suivi de l'indicatif;on ne dit pas après que le procureurl ait fait arréter,de grace retournez à l'école bande de nullards

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image