leral.net | S'informer en temps réel

Inde : une journaliste apprend la mort de son mari en direct dans son bulletin d’information

Il n’y a jamais de meilleur moment pour découvrir la mort d’un être cher, mais cette femme a découvert la mort de son mari dans l’une des pires voies possibles.


Rédigé par leral.net le Mercredi 12 Avril 2017 à 10:13 | | 0 commentaire(s)|

Supreet Kaur, une journaliste travaillant pour la chaîne indienne IBC24, présentait le bulletin d’informations du samedi matin, quand un reporter a appelé pour donner une nouvelle sur un accident fatal de voiture.

Pendant que le reporter donnait les détails, elle s’est alors rendue compte que son mari était l’une des victimes.

Alors qu’elle interroge le journaliste qui est sur place, des informations, troublantes pour la jeune femme, s’accumulent : la marque de la voiture est identique à celle de son mari, l’endroit de l’accident se situe sur une route qu’il est censé emprunter et enfin, la ville d’où sont originaires les personnes qui ont perdu la vie correspond à celle de son époux. Même si le reporter n’a pas donné de noms, la somme des indices lui fait comprendre que son mari pourrait bien être parmi les victimes.

Le moment où Supreet l’a découvert, sa voix a tremblé, mais elle s’est rapidement reprise et en professionnelle, elle a continué à présenter le bulletin de 10 minutes, sans laisser apparaitre une quelconque émotion sur son visage.

« Pendant un moment, sa voix a tremblé, mais elle s’est reprise et a continué à lire les nouvelles jusqu’à ce que le bulletin se termine, 10 minutes plus tard », a déclaré Ravikant Mittal, rédacteur en chef d’IBC24.

Après la diffusion des nouvelles, Kaur aurait quitté le studio et a finalement éclaté en pleurs. Elle a appelé le reporter pour obtenir plus de détails sur le site de l’accident avant d’en informer sa famille. Supreet et Harsad étaient mariés depuis un peu plus d’un an et vivaient à Raipur.

Les populations indiennes ont vanté le professionnalisme de la journaliste, pour son calme et plusieurs d’entre eux ont utilisé les réseaux sociaux pour la féliciter pour le niveau de professionnalisme qu’elle a montré. La journaliste courageuse travaille avec IBC24 depuis sa création, il y a neuf ans.


Afrikmag








Hebergeur d'image