leral.net | S'informer en temps réel

Indemnisation des victimes des manifestions préélectorales : Amnesty s’oppose à tout arrêt des procédures

Les victimes et familles de victimes des violences préélectorales de 2012 peuvent espérer. Le Chef de l’Etat est dans des dispositions pour les indemniser.


Rédigé par leral.net le Mardi 25 Juin 2013 à 11:53 | | 0 commentaire(s)|

Indemnisation des victimes des manifestions préélectorales : Amnesty s’oppose à tout arrêt des procédures
Mais Amnesty estime que cette compensation ne doit pas contrecarrer la procédure pénale. Selon le patron d’Amnesty, interrogé par le journal La Tribune, les poursuites pénales ne doivent pas être interrompues. Selon lui, c’est cela qui avait été convenu avec la Garde des Sceaux et ministre de la Justice Mimi Touré. En effet, c’est suite à une décision du chef de l’Etat Macky Sall que le Premier ministre, Abdoul Mbaye, a demandé au ministre de l’Economie, Amadou Kane, dans une lettre datée du 4 juin 2013, d’instruire l’Agent judiciaire de l’Etat aux fins de prendre les mesures nécessaires des victimes des événements pré-électoraux.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image