leral.net | S'informer en temps réel

Infanticide : Un élève accouche, enroule son bébé dans du plastique et le jette au dépotoir

Engrossée à Bissau, la demoiselle Rouguiatou Diallo s’est réfugiée à Dakar, au quartier Bopp, où elle a accouché clandestinement le 2 juin dernier. Mais après avoir accueilli son nouveau-né de sexe masculin, elle l’a froidement tué avant de le jeter dans un dépotoir d’ordures.


Rédigé par leral.net le Dimanche 8 Juin 2014 à 12:39 | | 0 commentaire(s)|

Infanticide : Un élève accouche, enroule son bébé dans du plastique et le jette au dépotoir
Rouguiatou Diallo, ressortissante bissau-guinéenne, 20 ans, séjourne depuis hier en prison pour infanticide. La jeune fille a d'abord mis en branle tout un stratagème pour dissimiler sa grossesse et ensuite le meurtre de l'enfant qu'elle venait de mettre au monde.

Son forfait a été élucidé, le 2 juin dernier, par les médecins du centre de santé Gaspard Camara. C'est à une heure indue que les blouses blanches ont accueilli dans leur établissement la patiente Rouguiatou Diallo. Les consultations effectuées sur elle, ont présenté les signes d'un accouchement récent, suite à une grossesse avancée. Les médecins de l'établissement sanitaire sis à Grand-Dakar ont alerté les limiers du Point E.

Donnant suite à cette requête, les hommes du commissaire El Hadji Dramé se sont rendus au chevet de la mise en cause. Interrogée, elle a déclaré avoir accouché dans la nuit du 1er au 2 juin 2014, un enfant mort-né de sexe masculin. Après avoir accouché clandestinement dans sa chambre, elle avoue avoir enroulé le bébé dans du sachet plastique avant de le jeter dans un dépotoir d'ordures.

Face aux limiers, elle précise que l'auteur de la grossesse réside en Guinée-Bissau. Selon le journal « L'Observateur », les multiples investigations menées par les limiers n'ont pas permis de retrouver le nouveau-né, certainement acheminé à la décharge de Mbebeuss par les camions de collecte d'ordures.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image