leral.net | S'informer en temps réel

Infrastructures routières au Sénégal : le cas de Touba Toul.

La question de bitumage de la route Khombole – Touba Toul – Tivaouane est plus que jamais agitée avec la récente sortie des habitants de Touba Toul. Les points de vue sont partagés avec des motivations différentes. Touba Toul compte 96 villages avec 43 780 habitants (données de la direction de la prévision et de la statistique de septembre 2005), elle est la plus peuplée de toutes les communautés rurales de la région, troisième communauté rurale du pays de par ses nombres de villages.


Rédigé par leral.net le Mercredi 22 Juillet 2009 à 19:14 | | 7 commentaire(s)|

Infrastructures routières au Sénégal : le cas de Touba Toul.

La route Khombole – Touba Toul – Tivaouane est d’une importance capitale. D’abord, sur le plan économique, Touba Toul constitue un endroit stratégique de par son marché rural hebdomadaire qui se distingue par le flux et la diversité des échanges mais aussi par le niveau important des localités polarisées. Quel est le sénégalais qui n’a pas entendu parler de ce louma ? Présenté comme le premier marché hebdomadaire en Afrique de l'Ouest, ce louma est un des plus rayonnants du Sénégal. La route une fois bitumée permettra de désenclaver les 96 villages afin de faciliter leur accès et d’accroître leur performance. Ensuite, sur le plan géographique, la position de Touba Toul fait de l’axe Khombole – Touba Toul – Tivaouane un passage obligé de nombreux fidèles devant rallier la ville sainte de Tivaouane pendant les gamous. Cette route latéritique constitue un problème de santé majeure pour la population : la tuberculose, les infections respiratoires aigues (IRA), des mortalités lors d’évacuations sanitaires sont de plus en plus fréquentes.
Alors la lutte pour le bitumage de la route est une doléance vieille de plus de vingt ans. Elle a toujours mobilisé les forces vives des principaux concernés. Des journées de réflexion ont été organisées à maintes reprises par l’amicale des étudiants en collaboration avec l’amicale des ressortissants pour trouver des solutions à ce problème. Les autorités religieuses de la ville de Tivaouane ont demandé plusieurs fois le bitumage de cette route aussi stratégique et utile pour leurs pèlerins. Les jeunes ont longtemps mené des actions comme les nombreuses marches organisées. C’est dans cette dynamique qu’il faut inclure la réunion publique organisée le samedi 11 Juillet 2009. Nous y reviendrons. Plusieurs rencontres, démarches et autres sont toujours menés en ce sens. Une rencontre s’était même tenue le 22 Mars 2005 réunissant la délégation gouvernementale représentée par le ministre des infrastructures terrestres de l’époque M. Mamadou Seck et des autorités de l’Agence Autonome des travaux Routiers (AATR) et une délégation des habitants de Touba Toul dans la quelle il y’avait le représentant de la famille Mbacké de la dite localité, le représentant des jeunes, le représentant des dahiras, le représentant des chauffeurs et des cadres de la localité. Des promesses fermes ont été tenues quant à la satisfaction de cette revendication. Toujours déterminés à se faire réhabiliter dans leur droit, les habitants de cette communauté rurale ont continué, continuent et continueront la lutte jusqu’à ce que justice soit faite pour cette frange de la population qui ne demande que d’être considérée comme des sénégalais.
Pour en revenir au débat qui est soulevé dans la presse, retenons que tout est parti d’un appel d’offre N° : D317/A1 du 07 Avril 2006 pour « Travaux de Construction et bitumage de la route Khombole – Touba Toul – Tivaouane » lancé par l’Agence Autonome des Travaux Routiers. Mais à la surprise générale, les touloises et les toulois (habitants de Touba Toul) n’ont pas jusqu’à présent vu la couleur noire de la route, l’espoir s’est transformé en désespoir. Donc les jeunes ont tout à fait raison et le devoir de poser le débat, de se questionner quant à la suite de cet appel d’offre. Nous l’avons fait courageusement et nous l’assumons entièrement. Nous ne pouvons pas céder à un devoir de revendiquer le bitumage de la voie Khombole – Touba Toul – Tivaouane si nous ne voulons pas trahir les générations futures. Loin de faire de la politique politicienne comme l’ont indiqué les membres de ce machin que je ne veux même pas nommer par respect au sénégalais. Les jeunes de Touba Toul ne sont animés que d’une seule et unique chose : le bitumage de la route Khombole – Touba Toul – Tivaouane. Quand un appel d’offre est lancé cela suppose que les fonds sont disponibles. Qu’on nous dise où sont les fonds. En conférence de presse dans un restaurant à Thiès et non à Touba Toul (peut être qu’ils ne veulent pas affronter les réalités de cette route chaotique avec ses poussières permanentes), les larbins et pantins de Karim Wade disent qu’il y a juste un déplacement des fonds. Ces monstres froids qui se déploient derrière le harcèlement et l’intimidation demandent à la justice de notre pays de s’autosaisir pour demander aux jeunes d’apporter des preuves à leur revendication. Ils ignorent qu’il y’à Touba Toul des jeunes honnêtes et qui se battront au prix de leur vie pour que la route soit bitumée. Nous laissons à l’appréciation des vertueux citoyens sénégalais pour voir qui à l’obligation et la responsabilité d’apporter des preuves et des éclaircissements sur ses paroles ou sa gestion.
Le ridicule ne tue plus au Sénégal. Le premier magistrat de cette communauté rurale s’est permis de prendre une position discourtoise en défaveur des toulois. Ah oui ! Il se permet nous disons. A ce que nous sachons, il n’est jamais impliqué dans la lutte ô combien noble de cette population rurale, ou tout au moins il ne l’a pas manifesté publiquement. Qu’il observe une neutralité comme il l’a toujours fait ne nous dérange pas. Mais quant à vouloir s’allier avec des non toulois pour jeter le discrédit sur des braves et courageux jeunes qui ne veulent que le développement de leur localité, nous inquiète grandement. Irresponsabilité quand tu nous tiens ! L’attitude du PCR est compréhensible. Il a la trouille parce la transparence, la clarté, la bonne gouvernance n’ont jamais été ses préoccupations. Une précision, les messieurs qu’ils accusent comme étant les commanditaires de cette sortie n’ont ni la crédibilité ni le courage de nous en parler. L’un a mis plusieurs milliards (vingt, trente, quarante, qui sait ?) dans la seule commune de sa ville natale sans se soucier de cette route. L’autre, pour avoir longtemps été au cœur du système de commande a trouvé d’autres priorités comme la route de son village. Aussi, les jeunes de Touba Toul ne sont les marionnettes de qui que se soit, ils sont aussi responsables que quiconque dans ce pays. Monsieur le président de la communauté rurale, le rétablissement d’une bonne gouvernance locale passe forcément par la reconquête des vraies valeurs morales fondées sur la crainte révérencielle en Dieu et sur un amour sans faille pour ses administrés.
Au toulois, nous leur disons qu’on s’est engagé dans une lutte n’ayant d’autres motivations que de servir notre localité et par conséquent notre pays, donc on se met au service du bien. Que personne ne nous détourne de cette conviction. Cependant, il nous faut faire preuve à la fois de capacité d’innovation et de rigueur dans la programmation et dans la mise en œuvre des actions si nous voulons relever le défi majeur que constitue la route Khombole – Touba Toul – Tivaouane.

Mamour TOURE
Habitant de Touba Toul
goss212@yahoo.fr



1.Posté par Abdou le 03/08/2009 12:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour
Excellent travail, du courage. Tout Touba Toul est derrière toi et les autres. Merci beaucoup et en avant.

2.Posté par Mame Ablaye Diouf le 05/11/2009 20:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les autorites se fou des touba toulois

3.Posté par fatouma le 10/11/2009 13:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

moi j habite à pire meme pas 7 km de touba toul mais la route n est pas bonne sourtout pendant le gamou de tivaoune

4.Posté par yacine faye le 10/04/2010 19:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j habite a l interieur de touba toul keur thiaph la route est fatiguant et y a beaucoup d accident au niveau de la route touba toul.les gens malades augmentent a cause de la poussiére rouge de la route vrament nous voulons le bitumage de notre route .nous n sommes pas des animaux pourquoi cette négligence

5.Posté par nene gaye le 23/11/2010 23:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

moi ousi touba toul la dék me won bi dara ba houle si nogu lén di khamal ne touba toul si sensuel la bok barri na loufa neck bouge nandou liguée mai amoungne cou maerci

6.Posté par mamoune diouf le 21/01/2011 20:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j sui de touba toul ( keur lamane) merci mamour toure,et du courage.il est temp pour k les autorites se souvien de s village,mais aussi ndimal nacha fek lockho borom.il fau k les toulois se mobilisent et lutter pour l avenir de se village adorable oublier par le gouvernement et meme par les responsables politique du village.mai j croi k pour faciliter la lutte nous devon ecarter toute person bo khamne bopam rek lafiy nekal thi mbiri bopam ak ay mbokam rek moko interese ak koumou mon didoon nak .khathiwando dorando rek la deukbi laadj.encor une foi de plus merci mamour toure. on est pre pour tout.much ak khewal

7.Posté par adama diouf le 06/01/2012 23:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Slt c diouf ada from touba toul thies senegal vrema ma sounou taly bi war nanou si wakh dafa doye tay souba tay souba ba kagne digue yii doye na basta !!!!!!!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image