leral.net | S'informer en temps réel

Innocence Ntap Ndiaye, Présidente du Haut Conseil du Dialogue Social : "Il n'existe plus de communication dans les familles"

Le deuxième Festival international du Film de famille a été lancé hier. La marraine Innocence Ntap Ndiaye, ainsi que les autres initiateurs, ont rappelé les vertus de la famille. Elle a regretté l'absence de communication et la disparition des salles de cinéma.


Rédigé par leral.net le Vendredi 11 Novembre 2016 à 11:41 | | 0 commentaire(s)|

Inoncence Ntap Ndiaye, Présidente du Haut Conseil du Dialogue Social sur le film de famille: "Il n'existe plus de communication dans les familles"
Inoncence Ntap Ndiaye, Présidente du Haut Conseil du Dialogue Social sur le film de famille: "Il n'existe plus de communication dans les familles"
"La famille est la cellule de base de toute société", a dit la présidente du Haut Conseil du Dialogue Social Inoncence Ntap Ndiaye, lors de la cérémonie de lancement du deuxième festival international du film de famille. Selon la présidente du HCDS, elle est le terreau où la vie se forme, se développe et s'épanouit.

La présidente chargée du dialogue social en a profité pour parler dans un sens large de la famille. Selon elle, "elle est un lieu de croissance humaine, morale, intellectuelle et spirituelle. L'éducation de base et la vie de famille ont tendance à disparaître et que les causes sont à voir dans l'absence de communication" a ajouté Inoncence dans son discours. "Et ce sont les technologies de communication qui sont les facteurs de cette absence de dialogue dans les maisons, chacun a son téléphone ou sa tablette en train de discuter avec d'autres" regrette-t-elle.

Cette situation lui fait dire qu'il existe une contraste entre les familles d'aujourd'hui et celles anciennes dans lesquelles elle a vécu. "On n'est pas contre la technologie, mais, il faut essayer de l'adapter aux réalités en l'intégrant dans un nouveau cadre", lance-t-elle.

Un autre facteur qui participe à l'absence de communication dans les familles reste selon la présidente la disparition des salles de cinéma dans la capitale et dans les régions de l'intérieur. La présidente a aussi livré que ce festival permet également au niveau des rencontres échanges, de stimuler un dialogue générationnel entre les membres de l'université du troisième age et ceux du Conseil National de la jeunesse.

Source Le Temoin






Hebergeur d'image