leral.net | S'informer en temps réel

Insécurité alimentaire : De la viande d’âne en circulation à Dakar

L’insécurité alimentaire gagne de plus en plus du terrain et le marché de la viande est parti pour remporter le pari. Le journal L'As fait état de la mise sur le marché de la viande d’âne.


Rédigé par leral.net le Vendredi 13 Mai 2016 à 12:40 | | 3 commentaire(s)|

Insécurité alimentaire : De la viande d’âne en circulation à Dakar
Même si les cas notés de vente de viande d’âne sont pris comme des cas isolés, le phénomène prend de l’ampleur. De la viande d’âne est en circulation à Dakar. Citant une source anonyme au service départemental de l’élevage, le journal explique que cette viande est plus rouge que celle du mouton et du bœuf et aussi moins grasse. Pour la mise sur le marché de cette viande prohibée, les informateurs de nos confrères soupçonnent un certain Mangoné qui a été récemment condamné à deux ans de prison ferme pour les mêmes faits. Libéré au bout de six mois, à la faveur d’une grâce présidentielle, il aurait repris du service. Il n’est, cependant, pas le seul à s’activer dans ce trafic. Le journal se rappelle qu’à Mbour, sept personnes ont été arrêtées en possession de viande d’âne. Quelque temps après un ressortissant chinois, qui élève des ânes dans le quartier Guinaw Rail de la commune de Sibassor a été pris en train de tuer et de dépecer un âne pour charger le tout et aller l’écouler sur le marché. Face à cette situation, le service départemental doit redoubler de vigilance pour éviter la prolifération de ce trafic contraire aux habitudes alimentaires du pays. Mais, tout porte à croire que cette mission ne sera pas aisée, car les services compétents sont en déficit de ressources humaines. Selon des sources, seulement quatre contrôleurs vétérinaires couvrent 25 marchés et surveillent les activités des 1149 bouchers du département de Dakar.







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image