leral.net | S'informer en temps réel

Installation du conseil rural de Mbane : l’inévitable désaffectation des terres

Les personnalités du régime libéral qui avaient bénéficié des terres dans la communauté rurale de Mbane vont être dessaisies. Les autorités locales de cette contrée ont affirmé sans ambages qu’elles vont procéder à une désaffectation des terres pour combattre le chômage des jeunes et la pauvreté.


Rédigé par leral.net le Mardi 17 Novembre 2009 à 12:14 | | 3 commentaire(s)|

Installation du conseil rural de Mbane : l’inévitable désaffectation des terres
La désaffectation des terres semble inévitable à Mbane. Les autorités locales sont intraitables. Ils n’ont cure de l’appel du président de la République qui les demande à ne pas se livrer à la chasse aux sorcières. Le président du Conseil rural de Mbane membre de la Coalition Bennoo Siggil Senegaal, Aliou Diack qui a été installé ce lundi après-midi a réaffirmé ses dispositions à retourner les terres de sa localité à ses habitants. «On a distribué plus de terre que n’en dispose la communauté rurale. Les jeunes en chômage demandent des terres, on ne peut que prendre nos responsabilités. Et à cet effet, on ne peut pas taire l’équation de la désaffectation des terres», a martelé l’élu de l’opposition. Dr Aliou Diack d’avertir : «que personne n’interfère dans la désaffectation des terres. Nous nous fondons sur la loi qui régisse le domaine national et toute la réglementation y afférente». Ces terres vont, selon lui, permettre de lutter contre la pauvreté.

Le PCR de la communauté rurale de Mbane est revenu sur la Goana (Grande Offensive Agricole pour la Nourriture et l’Abondance). Il est d’avis que «c’est une idée lumineuse mais elle est mal exécutée». Le chef de l’Etat appelle à la GOANA pour lutter contre la pauvreté et la malnutrition. On ne peut pas, a souligné Dr Aliou Diack, prôné cela et en même temps faire la promotion de la culture du diatropha pour l’électricité et le carburant. C’est contradictoire.

Le candidat de Bennoo Siggil Senegaal lors des élections locales du 22 mars dernier a estimé que «pour réduire le chômage des jeunes. Il faut redistribuer les terres aux paysans au lieu de faire des cultures de rentes qui ne servent à rien». Et de marteler : «ce que nous ferons dans la communauté rurale de Mbane, nous allons le dire à haute et intelligible voix. Nous n’allons pas faire de concession là-dessus».

«L’application de la loi va conduire à une redistribution des terres, à une nouvelle cartographie. Nous allons appliquer strictement la réglementation sur le domaine nationale», a affirmé un membre du conseil rural, Abdoulaye Taye sur la RFM.

L'installation de l'équipe du conseil rural est intervenue moins de cinq jours après l’intervention du président de la République. En réunion du conseil des ministres de jeudi dernier, Abdoulaye Wade était revenu sur ce contentieux électoral de la Communauté Rurale de Mbane et la décision de la Cour Suprême mettant définitivement fin au conflit juridique et constatant la victoire de la coalition Benno Siggil Sénégal dans cette localité, a ordonné au Ministre compétent de prendre immédiatement les mesures appropriées pour l’installation du Conseil Rural au profit du camp victorieux. "Après les avoir félicité, le Chef de l’Etat a exhorté les nouveaux conseillers ruraux de Mbane à éviter une chasse aux sorcières et la remise en cause des investissements des citoyens qui ont répondu à l’appel du Chef de l’Etat dans son programme de la GOANA" avait souligné le communiqué.




Pape Modou Lo pressafrik



1.Posté par daouda ndiaye KHOUMA le 17/11/2009 21:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

VOUS AVEZ PARFAITEMENT RAISON LES TERRES DE MBANE APPARTIENNENT AUX MBANOIS
RECUPERER TOUS LES TERRES SANS EXEPTION ET RENDEZ LES TERRES AUX JEUNES AIDEZ LES JEUNES A CULTUVER LEURS TERRES

2.Posté par maxdieye le 18/11/2009 14:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonne chance au Dr Aliou DIACK
enfin un walo walo qui se bat pour notre cause
la redistribution des terres est une priorité pour permettre une meilleure lutte contre le chomage et pour éradiquer l'esclavagisme de la CSS .
Je crois que les Khalifa NDAW , Oumar SARR , Abdoulaye DIENG , doivent se réferer sur cet homme , travaillez au lieu de distribuer des billets de banque aux jeunes , ils ont transfomé les jeunes en mendaints .
Nous leur exhortons à apporter une meilleure politique de jeunesse qu'aucune municipalité n'a pu réussir depuis l'érection de Richard - Toll en commune.
Richard - Toll est devenu un pole important de la drogue et de la prostitution ,
Nous accusons les élus locaux qui se sont succédés à la tete de la mairie de 1980 à nos jours . Aucune infrastructure d'épanouissement n'est crée , les jeunes n'ont pas ou s'exploser , ils s'adonnent à la drogue et le sexe , seuls recours pour se libérer ou s'épanouir L'anarchie qui perdure à Richard - toll , l'Abus de pouvoir du commandant de la brigade et autres disfonctionnments notés dans cette petite commune .

Bonne continuation Dr Aliou DIACK , Mr TAYE , We are beind you for 2012 Présidential election

3.Posté par badiane moussa le 18/11/2009 20:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le sénégal a besoin ces genres de personnes qui font la politique autour des principes et des valeurs.Je suis triste pour mon pays quant la décision du président est plus forte celle de la cour suprême .Nos autorités ne respectent pas le pays .Ce qui se passe à Mbane est catastrophique c'est un signe d'une guerre civile .IL est imaginable voire impossible de laisser ces terres.Bravo à Dr Aliou Diack vous étés une fierté pour le Walo.votre engagement , votre détermination ,votre loyauté et votre amour pour Mbane seront une grande utilité pour cette localité.IL ne faut jamais reculer .Bonne chance et bonne continuation

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image