leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Insuffisance rénale et déficit d’infrastructures: Marième Faye Sall décante la situation


Rédigé par leral.net le Mercredi 4 Octobre 2017 à 14:20 | | 0 commentaire(s)|

La santé au Sénégal est vraiment malade de ses infrastructures. En effet, les 20 centres de dialyse financés par l’Etat ne sont plus opérationnels. Les malades ont toutes des peines à se faire soigner. Dans les structures privées, ils sont soumis à une liste d’attente trop longue. Et, bon nombre d’entre eux finissent par rendre l’âme avant d’être appelés. Cette situation a révolté l’épouse du chef de l’Etat, Mme Marieme Faye Sall.

Des indiscrétions révèlent que la présidente de la fondation « Servir le Sénégal » a convoqué une réunion de crise à laquelle participaient le représentant du ministre de la santé et les responsables de l’association sénégalaise des hémodialysés et insuffisance rénaux(ASHIR). Elle a saisi cette opportunité pour exprimer sa peine de voir les insuffisants rénaux souffrir et mourir faute d’infrastructures pouvant les pendre en charge. Sur le coup, Mme Sall a cassé sa tirelire pour débloquer 50 millions de nos francs pour soulager la souffrance de ces malades.

Aussi, elle a promis à l’Ashir de lui doter d’un appareil d’hémodialyse via sa Fondation. Le chiffre avancé pour les hémodialysés et les insuffisants rénaux au Sénégal tourne au tour de 19 000 personnes.

Direct Info