leral.net | S'informer en temps réel

Inter Milan : Massimo Moratti jette l’éponge devant le PSG dans le dossier Lucas !

Le Paris Saint-Germain est en passe de frapper un nouveau grand coup en soufflant le Brésilien Lucas au nez et à la barbe de Manchester United et de l'Inter Milan. Pour preuve, le président interiste Massimo Moratti rend son tablier.


Rédigé par leral.net le Mardi 7 Août 2012 à 09:54 | | 0 commentaire(s)|

Inter Milan : Massimo Moratti jette l’éponge devant le PSG dans le dossier Lucas !
Depuis ce matin, la rumeur n’a de cesse de prendre de l’ampleur et se répand comme une trainée de poudre. Il se dit en effet que le Paris Saint-Germain aurait coiffé la concurrence sur le fil pour s’attacher les services de Lucas Moura. Le prodige brésilien, annoncé avec insistance à Manchester United et à l’Inter Milan, aurait vu le club de la capitale accélérer sur son cas ces derniers jours. Étant présent dans la cité francilienne ce week-end, l’agent du joueur aurait profité de son séjour pour rencontrer l’encadrement du vice-champion de France, le temps de trouver un accord sur les modalités du contrat du prodige.

Et si son arrivée effective n’est pas prévue pour cet été, l’international auriverde devrait cependant rapidement signer en faveur du PSG avant d’arriver dans l’Hexagone pour le mercato hivernal. Reste maintenant à confirmer tout cela de manière officielle. Mais plus les heures passent, plus la tendance semble se confirmer. En effet, les concurrents commencent peu à peu à rendre leur tablier, visiblement impuissants devant la toute puissance financière de Qatar Sports Investments. Et c’est ainsi que le président nerazzurro Massimo Moratti s’est expliqué sur le site officiel de son club, confirmant avoir jeté l’éponge au sujet du taulier de São Paulo :

« Je crois sincèrement que le prix annoncé peut être juste pour le Paris Saint-Germain, mais je pense que dans les faits ce n’est pas le cas. Je pense que le PSG a pris de l’avance dans ces négociations ces derniers jours, et que cela n’entre pas dans notre logique. Je n’ai en tout cas aucun regret (rires). Pour nous, les montants annoncés étaient un problème, alors que le PSG est dans une logique totalement différente. Ils reconstruisent une équipe, et ont les moyens de le faire. Mais très sincèrement, je peux vous dire que je n’ai jamais vraiment cru qu’un accord pour Lucas soit possible car les montants étaient beaucoup trop élevés ». Si le proverbe veut que l’argent ne fait pas le bonheur, en football il y contribue en tout cas largement.

Khaled Karouri






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image