leral.net | S'informer en temps réel

Interdiction de caméras dans le Tribunal : Le Sytjust en ordre de bataille contre le premier président de la Cour d'appel


Rédigé par leral.net le Mercredi 10 Août 2016 à 15:02 | | 1 commentaire(s)|

Interdiction de caméras dans le Tribunal : Le Sytjust en ordre de bataille contre le premier président de la Cour d'appel
La rencontre du Syndicat des travailleurs de la justice était une occasion pour Me Ayé Boun Malick Diop de condamner un fait qui, selon lui et ses camarades, est une entrave de l'exercice de leurs libertés syndicales. "En tant que travailleurs de la justice, notre siège, c'est le Palais de la justice et, aujourd'hui, nous ne pouvons même pas y tenir une rencontre avec la presse", a-t-il fustigé. Ce dernier de poursuivre : « On ne peut pas comprendre lorsqu'il y a des audiences politiques et des procès internationaux comme celui de Hissene Habré, on laisse les journalistes entrer dans les salles d'audience, même des journalistes indiens et zoulous y ont accès".

En effet, Me Diop indexe le premier président de la Cour d'appel de Dakar qui, selon lui, « a donné injonction aux gendarmes de stopper tout porteur de caméra de venir au siège du Sytjust ». Ce que lui et ses camarades trouvent anormal avant de déplorer le fait que "celui qui devait être le protecteur des travailleurs de la justice, leur allié, s'est retrouvé être leur ennemi numéro un". "Il y a des raisons d'avoir des inquiétudes lorsqu’un premier président s'érige en bras séculier du gouvernement ». Pour dénoncer cela, ces derniers comptent prendre « des journées spéciales » « pour arrêter le travail et dénoncer cette attitude et lui dire non ». Déterminés, ces travailleurs disent qu’ils ne vont pas se laisser faire. "Cette attitude est révolue. On est au Sénégal de l'après indépendance, l'intimidation ne passera pas", tranche-t-il.

Mariama Kobar Saleh






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image