leral.net | S'informer en temps réel

Interdiction de la mendicité des enfants: Macky n’a toujours pas dit son dernier mot …

Après avoir parlé d’interdiction de la mendicité des enfants et de la fermeture des écoles coraniques non conformes aux normes, le gouvernement s’est rétracté pour parler de réorganisation de l’enseignement islamique.


Rédigé par leral.net le Samedi 16 Mars 2013 à 16:00 | | 2 commentaire(s)|

Interdiction de la mendicité des enfants: Macky n’a toujours pas dit son dernier mot …
Il y a encore du nouveau, hier, dans la décision à prendre à propos des « Daaras ». Et c’est l’ancien ministre de l’Education nationale, Kalidou Diallo, qui revient sur la scène à travers son association, pour annoncer la nouvelle stratégie de l’Etat sur la lutte contre l’insécurité dans les « Daaras » et la mendicité des enfants dans les rues. Au sortir de son audience avec le Chef de l’Etat, Macky Sall, le président de « l’Association pour le développement et la qualité de l’éducation pour tous en Afrique », a informé de la tenue prochaine d’un « Conseil présidentiel » sur cette question des « Daaras ». Kalidou Diallo a expliqué l’impossibilité d’interdire, de façon « mécanique », la mendicité et, de manière « administrative », les écoles coraniques ne respectant pas les normes. Macky Sall est donc disposé à la « concertation » en faisant appel aux avis des acteurs concernés pour proposer des solutions sur le bon fonctionnement de l’enseignement islamique dans le pays.



1.Posté par schwarzeraal le 16/03/2013 23:13 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ma grandmere me disait,on peut pas habiter entre la ville et le cimetiere.un homme politique doit avoir le courage de tenir a son premier mot ou signer sa mort politique.

2.Posté par toto le 11/09/2013 21:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

toto

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image