leral.net | S'informer en temps réel

Interdiction des feux d'artifice pour les festivités de fin d'année : La Ville de Dakar en phase avec le ministre de l'Intérieur

La ville de Dakar est en phase avec la décision d’Abdoulaye Daouda Diallo, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, de réglementer et d’interdire certaines manifestations de fin d’année. La sécurité avant tout, semble dire l’adjoint de Khalifa Sall, le maire de la commune de Dieuppeul-Derklé, Cheikh Guèye.


Rédigé par leral.net le Jeudi 10 Décembre 2015 à 11:44 | | 4 commentaire(s)|

Lors de son passage à l’Assemblée nationale, avant-hier, mardi 8 décembre, pour l’examen du projet de budget de son ministère, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique avait annoncé certaines mesures allant dans le sens de réglementer et d’interdire certaines manifestations de fin d’année et des feux d’artifice. Cela pour la sécurité et du fait de la menace terroriste. Une mesure saluée à sa juste valeur par la ville de Dakar. « Il faudrait se féliciter de cette décision qui vise à renforcer la sécurité des personnes et de leurs biens. Il s’agit de la sécurité publique avant tout. Le ministre de l’Intérieur est dans son rôle. Cela ne signifie pas l’interdiction ou la suppression d’une manifestation », fait remarquer Cheikh Guèye, adjoint au maire de Dakar, par ailleurs maire de la commune d’arrondissement de Dieuppeul-Derklé.

Selon lui, cette décision ne vise pas la ville de Dakar qui avait l’habitude d’organiser des festivités de fin d’année à la Place de l’Indépendance. « Je ne pense pas que la sortie du ministre de l’Intérieur cible la ville de Dakar. Il faut rappeler que nous sommes des collectivités locales. Sous ce rapport, nous sommes des démembrements de l’Etat », a-t-il relevé dans les colonnes de Sud Quotidien. Pour lui, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique agit dans le cadre de la « prévention ».

Toutefois, M. Guèye renseigne que les autorités de la ville de Dakar vont s’investir davantage pour assurer aux Dakarois la sécurité nécessaire. « Hier, comme aujourd’hui et demain, nous avons toujours agit en responsables, en prenant toutes les dispositions en terme de sécurité. Ce n’est pas parce que nous sommes dans un contexte assez fragile, où il y a une situation un peu difficile à travers le monde, que nous allons changer. Nous avons toujours été conformes aux textes en vigueur. Il s’agit de s’adapter et de s’accommoder », dixit Cheikh Guèye dans le journal.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image