leral.net | S'informer en temps réel

Interdiction du contre-sommet : Khalifa Sall soutient Malick Noël Seck

C'est à croire qu'il s'est mué en avocat. Il, c'est Khalifa Sall qui a pris la défense de l'ancien Président Diouf avant de soutenir son frère Malick Noël Seck dont le contre-sommet de la Francophonie a été interdit par le Préfet de Dakar. Le maire de Dakar s'exprimait en marge de la visite de courtoisie qu'il a rendu à Serigne Bass Abdou Khadre, porte parole du Khalife général des mourides, Serigne Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké.


Rédigé par leral.net le Mardi 2 Décembre 2014 à 08:58 | | 9 commentaire(s)|

Interdiction du contre-sommet : Khalifa Sall soutient Malick Noël Seck
Khalifa Sall a pris, selon Le Populaire, fait et cause pour son ex-camarade de parti, Malick Noël Seck, initiateur du contre-sommet de l’Oif. Selon l'édile de la Ville de Dakar, l’interdiction du contre-sommet est un recul démocratique qui n’honore pas le Sénégal, l’une des plus vieilles démocraties d’Afrique. « Ce n’est pas une décision heureuse, il est de coutume dans les foras internationaux, dans toutes les réunions ou sommets, qu’il y ait des contre-manifestations, Nous devions donc créer les conditions pour qu’ils puissent s’exprimer surtout que cela irrigue et contribue à la réflexion qui est menée par ceux qui sont aux sommets. Donc je suis d’avis que l’interdire n’était pas une bonne chose », a-t-il dit. Le maire de Dakar de poursuivre pour préciser, selon nos confrères, que cela ne devait pas servir également de porte ouverte à la dérive : « Il fallait laisser ce contre-sommet en l’encadrant, en l’organisant pour qu’il ne porte pas préjudice au sommet qui est aussi un moment de rencontre et d’échanges au cours duquel les acteurs ont besoin de sérénité pour bien travailler ».






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image