leral.net | S'informer en temps réel

Interdit d'accès à l'ambassade de la France à Dakar : Jean Pierre Blache déverse sa bile sur les autorités françaises

Jean-Pierre Blache ne décolère pas. Et, les caricatures sur le Prophète (PSL) y sont pour beaucoup. Très remonté contre son pays, il a annoncé, selon Le Populaire, une plainte contre Charlie Hebdo ainsi que son ambassade qui lui refuse l'accès.


Rédigé par leral.net le Jeudi 29 Janvier 2015 à 11:29 | | 3 commentaire(s)|

Interdit d'accès à l'ambassade de la France à Dakar : Jean Pierre Blache déverse sa bile sur les autorités françaises
Ce Français de 79 ans, qui fait la navette entre la France et le Sénégal depuis 2005, est interdit d'accès à l'ambassade de son pays à Dakar. Il trouve contradictoire que la France, qui prétend défendre la liberté d'expression, puisse interdire à un de ses citoyens d'accéder à son ambassade. Jean-Pierre Blache, qui se dit "athée et vrai laïc", a qualifié la France, qui se targue de prôner la liberté d'expression, comme le "premier terroriste" dans le monde. "La France est celle qui sème la guerre. L'ancien Président Sarkorzy a tué plus de 40 000 Libyens et a assassiné Khadafi, c'est incroyable ! Mais je peux l'attaquer, car c'est un ancien Président. La France est un Etat de guerre continuel", a dénoncé M. Blache qui s'est rendu dans les locaux du Pop pour cracher son venin.

Il n'hésite pas à afficher clairement sa désapprobation quant à la politique de l'ancien Président de son pays et l'actuel Président des Etats-Unis. Mais à l'entendre, François Hollande n'est guère mieux que les autres. "François Hollande est aussi un vrai chef de guerre de l'Europe et Obama un vrai guerrier de l'Europe". Loin d'en avoir fini avec son pays natal, M. Blache d'ajouter : "Nos chefs d'État occidentaux tuent deux fois plus que les terroristes. Qu'ils viennent m'arrêter et qu'ils me mettent en prison. Je leur reproche d'être des chefs qui veulent se permettre de cogner". Prenant l'exemple de la tension qui règne en Syrie et en Irak, qu'il qualifie de "guerre presse bouton", Jean-Pierre Blache a soutenu, d'après nos confrères, que les Président des pays occidentaux abusent de leur pouvoir. Toutefois, pour sortir l'humanité de cette spirale de guerre, il demande à l'Organisation des Nations unies (Onu) de s'interposer en attendant de trouver des solutions.






Hebergeur d'image