leral.net | S'informer en temps réel

Interdit de Magal : les conducteurs de vélos-taxis du Saloum haussent le ton

La 118 édition du Magal n’aura pas été satisfaisant pour tout le monde, car du côté des vélos-taxis c’est la grogne. Ils ont été victime d’un arrêté ministériel interdisant leur circulation en direction de la cité religieuse de Touba.


Rédigé par leral.net le Vendredi 4 Janvier 2013 à 10:22 | | 1 commentaire(s)|

Interdit de Magal : les conducteurs de vélos-taxis du Saloum haussent le ton
Une mesure, nous informe Libération, qui leur est restée en travers la gorge. Ils exigent des autorités la restitution des engins réquisitionnés, au nombre de 200 et une abrogation de la décision ministérielle. Au cours d’un point de presse, Ismaila Diouf, président d’une association de conducteurs s’en est expliqué : « Le Magal de Touba est un évènement où chacun y va avec ses moyens. Exiger des conducteurs de vélo-taxi d’utiliser d’autres véhicules que les leurs, c’est injuste. Car celui qui a une berline l’utilise au même titre que celui qui a une charrette ».



1.Posté par FocusActu le 04/01/2013 11:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour à tous! Votre nouveau site d'information est désormais en ligne: focusactu.com. Bienvenue à tous!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image