leral.net | S'informer en temps réel

Interdit de quitter le territoire : Baldé contourne Banjul pour aller en Casamance

La Gambie est vraiment un p'tit doigt gênant dans la g... du Sénégal : Une enclave du Sénégal de 11 300 km2. La preuve par Abdoulaye Baldé.


Rédigé par leral.net le Samedi 19 Janvier 2013 à 22:18 | | 2 commentaire(s)|

Interdit de quitter le territoire : Baldé contourne Banjul pour aller en Casamance
L'interdiction de sortie du territoire est un vilain petit caillou dans les souliers du député-maire de Ziguinchor Abdoulaye Baldé. Gaminerie de la géographie et de l'histoire coloniale, pour aller en Casamance par la route, le député-maire et ancien ministre d'Etat libéral Abdoulaye Baldé était obligé comme tous les passagers de franchir la frontière gambienne. Aujourd'hui, interdit de dépasser les frontières du Sénégal, il n'a que deux possibilités : les airs ou la mer.

A présent, pour rallier Ziguinchor, il est tenu de survoler la Gambie par les airs pour ne pas être refoulé par la police. "En cas d'urgence et s'il n'y a pas de vol, le maire de la ville de Ziguinchor ne peut se rendre auprès de ses administrés", se plaint un de ses collaborateurs auprès du senegalais.net. Une interdiction de sortie du territoire pour un élu du peuple qui a toute sa base politique et affective au Sénégal. Quelle hérésie pour des personnalités qui n'ont jamais refusé de répondre devant la justice de leur pays !

Lesenegalais.net



1.Posté par kanilai le 20/01/2013 10:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bientot il ne pourra plus se rendre en casamance car jammeh buri buri yaya va coloniser la casamance.

2.Posté par Casa le 20/01/2013 11:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous, jeunes collectifs des étudiants descendrons dans les rues de Ziguinchor pour le non massacre des jeunes casaçais par les militaires qui ne cessent de chasser les jeunes vers la brousse car ces jeunes ne sont pas sécurisés et par compte rejoignent le maqui. Ce qui n'est pas du tout normale aux yeux des intellectuels Casamançais. Au moment où nous sommes dans les phases de processus de paix certains militaires se permettent de faire du n'importe comment au niveau de l'arrondissement de Diouloulou. Un jeune sévèrement battu par les militaire à Diouloulou même. Nous allons rendre visite le jeune victime aujourd'hui ou ces temps-ci pour voir son état afin d'être témoins sur les faits.
Il n'ont cas cesser c'est mieux. Ce n'est pas le moment que les militaires expriment leur colère.
Ils n'ont cas réfléchir car la Casamance a beaucoup souffert.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image