Leral.net | S'informer en temps réel



Interdit de séjour au Sénégal : Tiken Jah demande la levée de la décision

Rédigé par leral .net le 4 Janvier 2010 à 05:46 | Lu 1205 fois

Tiken Jah Fakoly, une des stars ivoiriennes du reggae, a été déclaré persona non grata au Sénégal, suite à des déclarations jugées "fracassantes, insolentes et discourtoises" qu'il a tenues sur la situation politique au Sénégal, à la suite d'un concert qu'il a effectué dans la capitale sénégalaise.


Interdit de séjour au Sénégal : Tiken Jah demande la levée de la décision
Invité le vendredi 25 décembre 2009 à l’émission ‘’Artiste à la une’’ de la chaîne panafricaine Africable, l'artiste ivoirien Tiken Jah Fakoly a émis le souhait de voir lever la mesure l'interdisant de séjour au Sénégal, soulignant qu'il a envie de retourner dans ce pays pour y communier avec ses nombreux fans. Cette mesure en vigueur depuis décembre 2007 donne "une mauvaise image" du Sénégal. Prié de dire ce qu'il en est de cette mesure, deux ans exactement après qu'elle a été prise, Tiken Jah Fakoly a déclaré : "La situation ne s'est pas améliorée et je trouve que c'est dommage". Se présentant comme "simple citoyen" dont les propos ne peuvent entraîner de conséquences diplomatiques, il a dit que le premier de ses droits, c'est de s'exprimer librement, allusion faite aux déclarations qu'il a tenues à l'époque sur la situation politique du Sénégal et qui lui ont valu d'être déclaré persona non grata dans le pays. Tiken Jah Fakoly était présent au Sénégal où il avait donné un concert à Dakar, dans le cadre du Festival "Hip Hop Awards". En marge du concert, il a demandé au président Abdoulaye Wade de "quitter le pouvoir s'il aime le Sénégal". La star ivoirienne a ajouté :"Laissez votre fils (Karim Wade) à la maison si vous ne voulez pas qu'il soit auditionné par l'Assemblée nationale". Ce sont ces propos qui lui ont valu cette interdiction sur le sol sénégalais. Aujourd’hui, l’artiste ressent du regret parce qu’il n’avait pas pensé que cela pouvait lui causer un grave préjudice.

Adèle Kouadio abidjan.net


1.Posté par TINA le 04/01/2010 13:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


TON PAYS LA COTE DIVOIRE EST PIRE OCCUPE TOI DE TES AFFAIRES

NOUS SENEGALAIS ON PEUX REGLER NO BLM PAS A UN ETRANGER DE NOUS LE DIRE KAN ON PARLE TROP VOILA LA LE RESULTAT MM SI NOTRE PRESIDENT EST MAUVAIS C PAS A UN ETRANGER DE LE DIRE

2.Posté par mass le 04/01/2010 14:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tina,si tu avais cette celebrite tu serais dans le camp de satan . Soyons serieux, sattan wade se dit panafricaniste et decrete, tikken, comme persona non grata au senegal et pour tout panafricain l'afrique est une et indivisible. Pour cela qu'il n'est pas d'accord avec le president de son pays la Cote d'ivoire ,c'est pourquoi il vit au mali. C'est la voie des sans voies comme toi et moi .
Et si sattan wade ne veux pas qu'on touche a son enfant il doit bien le laisser a la maison et entre 2007 et 2009 tu as bien vu pourquoi sattan wade devait laisser son krim a la maison
exple ; l'anoci
avec
un cloisonnement a 750 millions
une lampe a 10 milions
un km de route 10 milliards
une location d'un bateau 8 milliadrs pour une semaine
des villas presidentiels a 26 milliards qu'on ne verra jamais
un cout global de 372 milliards selon de directeur executif pour 'organisation de l'oci
il fallait le laisser la maison pour empecher une telle gabegie .


3.Posté par JEX le 05/01/2010 01:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

qu'il commence par gérer chez lui et qu'on cesse de jouer au fumier et au complexé pour nous faire dire ce qu'on doit faire.Il appartient à chaque peuple de gérer son propre destin.Son intelligence devait l'amener à comprendre qu'on ne s'immisse pas n'importe comment dans les questions interne d'un etat.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site