leral.net | S'informer en temps réel

Internationalisation de l’affaire Karim Wade : Les avocats de l’Etat à Genève, cette semaine...


Rédigé par leral.net le Mardi 25 Août 2015 à 10:05 | | 33 commentaire(s)|

Du 2 au 14 septembre prochain, se tient à Genève le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies. À l’initiative des avocats Karim Wade, la rencontre africaine des droits de l’Homme (Raddho), la Ligue sénégalaise des droits de l’Homme, cette instance va consacrer cinq jours de ses travaux sur l’affaire de l’ancien ministre d’Etat. Selon les sources citées par L’As, l’Etat du Sénégal va aussi envoyer ses conseils à cette rencontre pour rétablir "la vérité" sur l’avis du Groupe de travail des Nations Unies qui aurait ordonné la libération de M. Wade. La délégation devrait partir cette semaine ou au plus tard avant la fin de ce mois à la capitale Suisse, pour donner la version du Sénégal. En effet, dans cette affaire, le Sénégal a été forclos du fait d’une "défaillance administrative" imputée à Sidiki Kaba et Mankeur Ndiaye. Les défenseurs de l’Etat vont rencontrer le Groupe de travail des Nations Unies sur les détentions arbitraires. Me Yérim Thiam et Cie vont apporter la réplique au Groupe de travail dont l’avis "n’a pas pris en compte qu’une version". À leur avis, ce groupe de travail de l’Onu avait écouté une seule partie et avait outrepassé ses prérogatives en donnant son opinion, même s’il faut reconnaître que l’Etat du Sénégal, qui a été saisi par cette structure, n’a pas répondu après le délai d’un mois qui lui a été donné. Compte tenu de cette défaillance technique, les avocats de l’Etat comptent ainsi porter l’estocade au groupe de travail.






Hebergeur d'image