leral.net | S'informer en temps réel

Interpellation : Mame Marie Faye entame une grève de la faim

Mme Mame Marie Faye, interpellée suite à sa déclaration sur l’état de santé du président de la République, refuse de s’alimenter depuis hier, selon des membres de sa famille. Elle a refusé de toucher à un dîner servi par le leader des centristes gaïndé, Jean Paul Dias.


Rédigé par leral.net le Jeudi 2 Décembre 2010 à 11:38 | | 8 commentaire(s)|

Interpellation : Mame Marie Faye entame une grève de la faim
De nombreux responsables de la société civile ont exigé ce jeudi sa libération. « Tout le monde sait que Mame Marie Faye a un diabète sévère, et l’envoyer en prison serait lui assurer une mort certaine », a déclaré Mme Penda Mbow sur les ondes de la RFM. Le secrétaire général de la Raddho, Alioune Tine, a dénoncé cette interpellation, alors que la question de la santé du président de la République est une question d’intérêt public. « Tous les citoyens ont le droit de s’interroger sur la santé de leur président de la République.

Tous ceux qui aspirent à diriger un pays doivent publier leur bulletin de santé. On ne peut pas mettre en prison un citoyen qui s’interroge sur une question comme celle-là. Il faut que cette intimidation cesse », s’est offusqué M. Tine. Mame Marie Faye a confié à ses proches qu’elle serait déférée au parquet suite à sa période de garde-à-vue et un interrogatoire qui a duré plus de huit heures.

seneweb.com

Interpellation : Mame Marie Faye entame une grève de la faim

Docteur Marie Faye assume tout

Placée en garde-à-vue hier, le docteur Mame Marie Faye a fait preuve d’une témérité sans précédent devant les enquêteurs de la Brigade des affaires générales (Bag) de la Division des investigations criminelles (Dic). Non seulement elle a assumé l’ensemble de ses propos incriminés par le parquet, mais aussi elle y est allée de « déclarations très graves », selon certaines sources. Le tout, sans la moindre preuve. Tout juste, admet-elle avoir bien observé son « père » lors de leur long compagnonnage.

Cueillie chez elle par Adramé Sarr, le chef de la brigade des Affaires générales (Bag) de la Division des investigations criminelles (Dic), qui s’était personnellement déplacé avec une équipe à Scat Urbam, le docteur Mame Marie Faye s’est vu notifier une garde-à-vue hier, à la suite de son audition. Le Procureur de la République n’avait pas trop le choix. Des sources très sûres révèlent que celle qui s’est encore décrite comme la « fille spirituelle » de Wade a réaffirmé l’ensemble de ses propos qui lui valent d’être dans le collimateur de la police judiciaire. Nos interlocuteurs ajoutent que Mame Marie Faye est même allée plus loin, en parlant aux enquêteurs de « Abcd », qu’elle présentait lors de sa conférence de presse, comme les noms des « maladies » dont souffrirait le chef de l’Etat. Seulement, elle n’a pu fournir aucun document, pour confirmer ses dires. Elle a aussi reconnu n’avoir jamais consulté le chef de l’Etat.

Nos sources affirment qu’elle a ajouté sur procès-verbal que, pour avoir cheminé durant des années avec le chef de l’Etat, elle l’avait bien observé pour se faire une idée de son état de santé. Quant à ses motivations, Mame Marie Faye soutient seulement que c’est parce qu’elle considère Abdoulaye Wade comme son père qu’elle a voulu tirer la sonnette d’alarme. « Très agitée », selon des sources, la dame a fait preuve, dans ses déclarations, d’une témérité qui dépasse les limites, allant même jusqu’à tenir de « très graves » propos. Elle devrait normalement être déférée aujourd’hui ou demain, à moins que le chef de l’Etat, son « père », n’intercède en sa faveur.

Daouda THIAM l'asquotidien



1.Posté par mengestu le 02/12/2010 11:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la police n a t elle pas des choses plus importante a regler , les attaques de walf et autres quel honte ! j ai vraiment mal dans ma cchaire . relachez cette dame elle a le droit de dire ce qu elle pense ce n est rien d autrede l exés dezele du moment ke wade a dit kil la laissait avec dieu louthie senn yoon

2.Posté par KHALASS le 02/12/2010 13:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

OU EST LE SECRET PROFFESIONEL MADAME ?.POURQUOI PARLEZ VOUS DE LA SANTE DU PRESIDENT ? POURQUOI PAS VOTRE SANTE ET CELLE DE TA PROPRE FAMILLE.HO MADAME TES PATIENTS DOIVENT AVOIR PEUR ET DE QUOI SE MEFIER DE VOUS.
SI TOUS LES DOCTEURS FAISAIENT COMME TOI , LES PATIENTS POURRONT MOURRIR TRANQUILLEMEMT CHEZ EUX SANS BULLETINS DE SANTE . DE GRACE MADAME NE SALIT PAS LES BLOUSONS.TU NOUS FAIS PEUR,.CAR UN DOCTEUR QUI OSE PUBLIER GRATUITEMEMT LE BULLETIN DE SANTE DE SON PRESIDENT, N'A PAS CERTAINEMENT PEUR DE LE FAIRE POUR LERS CITOYENS LAMDA

3.Posté par kacha le 02/12/2010 13:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vrement c'est honteux de la part du procureur vraiment senegal sa vaut rien

4.Posté par Mme Gueye le 02/12/2010 14:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Son Excellence, Mr. le Président de la République, c'est la première fois que j'intervienne aux affaires politiques, pour le cas du Dr. Mame Marie FAYE que je ne connais pas personnellement, faites preuve de largesse comme vous l'avez déjà dit, n'écoutez pas votre entourage, vous avez d'autres obligations plus importantes qui vous interpellent en ce moment.
Merci.

5.Posté par medoune kouler le 02/12/2010 15:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

svp chere lecteurs ce gouvernemen na rien fai pour reduire l'imigration de ces pairs ki souffre sur toute l'etendu de l'europe. aider les gens a rester c'est eux en lutant contre la corruption en donnant au senegal des institution fiable et rigoureux en laissant la politique du pds partisane en dsant aux consulats representant resident de s'occupe bien des senegal au lieu de leurs soutire toujoiur de l'argent comme a barcelone ou la consul ne vie que sue le dos des pauvre senegalais .

6.Posté par Ninki Nanka le 02/12/2010 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non seulement ils ont violés l'un des principes fondamentaux des droits de l'homme qui est la liberté pour tout un chacun de donner son point de vue sur la santé du président qui est un homme publique .Je me demande pourquoi toute cette cruauté de l'entourage du prési vis à vis des citoyens.Allez y Madame le peuple est derrière vous Que la Vérité triomphera.

7.Posté par julom le 02/12/2010 17:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LIBEREZ LEU !!!!! POLICE POLITIQUE

8.Posté par alias le 03/12/2010 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

elle doit s occuper de sa diabete aulieu de sinteresser de la sante du presi.wade est plus sain que son pere......sof

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image