leral.net | S'informer en temps réel

Interpol traque Assane Diouf, l'homme qui insulte Macky Sall, Youssou Ndour et le Procureur Bassirou Guèye sur facebook et youtube


Rédigé par leral.net le Vendredi 4 Août 2017 à 14:26 | | 0 commentaire(s)|

Propos injurieux dans les réseaux sociaux: Interpol traque les insulteurs établis à l'étranger
Propos injurieux dans les réseaux sociaux: Interpol traque les insulteurs établis à l'étranger
Que ceux qui insultent via les réseaux se le tiennent pour avertis. La police est à leurs trousses. Après la chanteuse Amy Collé Dieng, le parquet a, en effet, activé Interpol pour traquer les Sénégalais établis à l’étranger qui profèrent des propos haineux et injurieux, sur les réseaux sociaux. Et selon L’As, un jeune compatriote vivant aux Etats-Unis serait dans le viseur de la police.

Assane Diouf qui fait souvent des posts enflammés sur Youtube pour s'en prendre à Youssou Ndour, a franchi le rubicond. Dans une vidéo circulant sur le net, le quidam insulte copieusement de mère, le chef de l'Etat, Youssou Ndour et Mame Mbaye Niang. Pire, il insulte de parents tous ceux qui ont voté pour Macky Sall aux dernières Législatives.

Une autre fofolle piquée par on ne sait quel virus, s'est permise d'insulter les Wolofs, en réaction à un autre écervelé qui a insulté les Peulhs. Entre autres, elle réplique à visage découvert que les Wolofs sont des traîtres, ils ne respectent que ceux de leur ethnie. "Si je savais où tu étais, je serai venue te trouver pour t...". La décence nous interdit de reproduire ces insanités mais qu'ils sachent que la Brigade de lutte contre la cybercriminalité les a dans son viseur.

Penda Ba se présente comme originaire de Agnam Wouro Ciré alors que d'après nos sources, elle vit au Canada. A ceux-là s'ajoute un autre plus lâche qui dit s’appeler "Le Sénégalais". Sur Facebook, il débite des insanités que la décence ne permet pas de reproduire contre les Halpulaar. Alors s'ils pensent échapper à la justice, ils ont tort.

Par ailleurs, nous signalent nos sources. Interpol a été saisie pour traquer les Sénégalais établis à l'étranger et qui postent dans les réseaux sociaux, des messages injurieux et haineux, comme celui de Assane Diouf, établi aux Etats-Unis et d'un autre qui a comme profil " Le Sénégalais».
 








Hebergeur d'image


Hebergeur d'image