leral.net | S'informer en temps réel

Intervention du Président Macky Sall à la réunion du Comité des dix sur la réforme du Conseil de sécurité de l'Onu


Rédigé par leral.net le Lundi 15 Juin 2015 à 08:31 | | 3 commentaire(s)|

Intervention du Président Macky Sall à la réunion du Comité des dix sur la réforme du Conseil de sécurité de l'Onu
Monsieur le Président du Comite des Dix,
Messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernement,
Mesdames, Messieurs,

Tout d’abord Monsieur le Président Hernest Bai Koroma je vous adresse mes vives félicitations pour la manière remarquable dont vous vous acquittez de votre mandat à la tête de notre Comité.

Je voudrais également réaffirmer ma totale adhésion aux conclusions du Sommet du C.10, tenu le 09 mai dernier a Livingstone, en Zambie, notamment la nécessité de poursuivre la promotion de la position commune africaine sur la réforme des Nations Unies et de préserver l’unité du Groupe africain.

Plus de quinze ans après son adoption, le Consensus d’Ezulwini garde toute sa pertinence, surtout dans ce contexte où les questions africaines occupent plus que jamais l’agenda du Conseil de Sécurité.

Notre position est juste et légitime, car l’Afrique ne doit pas d’être éternellement à la périphérie des instances de gouvernance mondiale. Elle doit être un acteur de plein droit avec toutes prérogatives et tous les privilèges y afférents.
Voilà pourquoi le Sénégal reste attaché au Consensus d’Ezulwini. Voilà pourquoi nous devons préserver l’unité du Groupe africain et parler d’une seule et même voix.

Ne nous y trompons pas, l’effritement de notre position ne bénéficiera à aucun de nos pays et sera préjudiciable aux intérêts du continent.

Oui, l’Afrique doit être flexible et ouverte au dialogue avec les autres groupes, mais elle ne saurait être la seule à faire des concessions.

Or, Monsieur le Président, après 11 rounds, les négociations intergouvernementales sur la reforme du Conseil de Sécurité n’ont guère connu de progrès substantiels.

C’est pourquoi il est impératif que notre Comite continue, comme il l’a fait ces dix dernières années, conformément à son mandat, de promouvoir le Consensus d’Ezulwini et d’œuvrer à la consolidation de la cohésion de notre Groupe.

Je vous remercie de votre aimable attention.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image