leral.net | S'informer en temps réel

Interview exclusive : Pape N'Diaye : « Je suis venu au Maroc avec l'objectif de prouver ce que je vaux. »

Arrivé en 2008 au Maroc, plus précisément à Berrechid où il a évolué pendant deux ans, Pape Meissa N'Diaye est également passé par le Raja Casablanca, puis par la Jeunesse Sportive Kasbat Tadla où il s'est réellement imposé avant d'être recruté par le CODM de Meknès durant l'été 2011. Le Sénégalais qui s'est rarement illustré en Botola cette saison, s'est surtout montré décisif en Coupe de la CAF, une compétition dans laquelle le CODM s'est qualifié pour les secondes huitièmes de finale où il affrontera le Stade Malien. C'est visiblement avec grand plaisir que celui que l'on pourrait surnommer le plus marocain des Sénégalais a accepté de répondre aux questions de Karim Ouaabi pour Mountakhab.net


Rédigé par leral.net le Vendredi 18 Mai 2012 à 01:21 | | 0 commentaire(s)|

Interview exclusive : Pape N'Diaye : « Je suis venu au Maroc avec l'objectif de prouver ce que je vaux. »
Mountakhab.net: Es-tu arrivé au Maroc avec l'objectif d'y jouer pendant quelques saisons ou c'était plutôt une passerelle pour essayer de jouer en Europe ?
Je suis venu au Maroc avec l'objectif de prouver ce que je vaux, prouver que je peux jouer dans un championnat européen. C'était plus un défi que j'ai relevé pour bien entendu pouvoir jouer en Europe plus tard.

Mountakhab.net: Quels sont les objectifs qui vous ont été fixés en Coupe de la CAF ?
Il n'y a pas vraiment un objectif défini. Nous devons prendre nos matchs un par un, pour essayer d'aller le plus loin possible. Mais entre nous, on se dit qu'il faut aller jusqu'en finale.

Mountakhab.net: Le Maghreb Fès et le Fath US ont remporté les deux dernières éditions de la Coupe sans forcément être favoris au départ, ce n'est pas une motivation de plus pour arriver jusqu'en finale ?
Bien sûr que c'est encourageant. Nous avons à cœur de pouvoir faire la même chose, d'abord prendre match par match, aller en finale, et pourquoi pas gagner la Coupe. Je pense que ça sera possible avec le groupe de joueurs que nous avons.

Mountakhab.net: Ton contrat avec le CODM court jusqu'en 2014. Les dirigeants ne t'ont-ils pas proposé une quelconque revalorisation salariale ?
Non. Mais j'en ai déjà discuté avec eux il y a quelques semaines. Ils ont refusé, mais je n'ai pas non plus poussé le bouchon trop loin. Tout s'est passé à l'amiable, j'ai accepté leur décision et je compte bien reprendre les négociations le moment venu.

Mountakhab.net: Qu'en est-il de l'équipe nationale du Sénégal ? As-tu déjà été approché par la FSF ?
Oui, j'ai été contacté par la fédération sénégalaise durant le mercato estival. Maintenant, je suis persuadé que si je prouve mes qualités en club, j'aurais la chance de pouvoir faire la même chose en sélection.

Mountakhab.net: Durant les dernières années, les pays du Golfe ont montré beaucoup d'intérêt pour les joueurs de la Botola. Un départ vers l'Arabie Saoudite, le Qatar ou les Émirats Arabes Unis est-il envisageable cet été ?
L'essentiel n'est pas la destination. Je suis un compétiteur, quelqu'un qui veut progresser. Si un éventuel club intéressé peut me permettre de me franchir un pallier, que ce soit en Europe, en Afrique, ou en Asie, je suis prêt à me mettre à table pour discuter.

Mountakhab.net: Et si tu nous donnais le nom d'un joueur marocain qui t'a séduit ?
Mounir El Hamdaoui, sans réfléchir. C'est un vrai buteur, un attaquant plein de qualités, le meilleur joueur marocain à mon avis.

Mountakhab.net: Un dernier mot ?
Je voudrais juste remercier mes dirigeants et mes coéquipiers. J'ai passé quelques mois difficiles et ils m'ont toujours soutenu et encouragé. Il y a des joueurs en particulier que je voudrais remercier, il s'agit de Hicham Rhoufir, Karim Miftal et Ibrahima Camara. Merci à vous pour l'invitation.






Hebergeur d'image