leral.net | S'informer en temps réel

Investissement dans les Sciences et technologie: Le Nef s'engage à atteindre 0,7% du Pib d’ici 2020 et 1% du Pib d’ici 2025

Les rideaux sont tombés, hier, sur le Next Einstein Forum (Nef) organisé à Dakar. Cette initiative avait pour ambition de voir comment faire pour que les jeunes et les femmes du continent africain s’intéressent aux sciences. Mais, aussi, de trouver les voies et moyens pour que l’Afrique puisse avoir les ressources afin de mieux valoriser les sciences et la recherche.


Rédigé par leral.net le Vendredi 11 Mars 2016 à 10:08 | | 0 commentaire(s)|

Lisant les recommandations, le directeur de l’enseignement supérieur fera savoir : « Conscients des coûts de notre système d’enseignement supérieur, nous nous engageons à augmenter les investissements dans les sciences et la technologie en vue d’atteindre 0,7% du Pib d’ici 2020 et 1% du Pib d’ici 2025. Nous nous engageons à former deux fois plus de diplômés dans les sciences à l’horizon 2025 ». Poursuivant, le Pr Oumar Sangharé a dit leur engagement « à améliorer la qualité de l’enseignement des sciences afin de créer une communauté de diplômés compétitifs au niveau international disposant des compétences, des connaissances et de la culture scientifique capables de mener l’Afrique vers le développement ».

Une part belle a été accordée aux femmes en vue de mieux les encourager dans le domaine. Ainsi, les autorités s’engagent à accorder « une priorité à l’orientation des femmes vers les sciences afin de réduire les disparités de genre dans ce domaine ». De ce fait, elles comptent atteindre « un pourcentage de 30% de femmes dans l’enseignement supérieur d’ici 2020 et 40% d’ici 2025 ».

Venu présider la cérémonie de clôture du Nef, le Premier ministre a félicité les initiateurs de ce projet mais aussi le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche « qui a compris, très tôt, tout le bien que ce forum pourrait apporter à notre pays et au continent ».

Mariama Kobar Saleh







Hebergeur d'image