leral.net | S'informer en temps réel

Issiar Dia: "Mamadou Niang et Diomansy ont beaucoup à nous apporter"

LERAL.NET Disparu depuis l’échec de Bata, Issiar Dia fait son come-back en équipe nationale. Selon lui, Mamadou Niang et Diomansy Kamara peuvent encore accompagner cette génération.


Rédigé par leral.net le Mercredi 5 Septembre 2012 à 12:15 | | 1 commentaire(s)|

Issiar Dia: "Mamadou Niang et Diomansy ont beaucoup à nous apporter"
« C’est mieux de jouer le match aller à Abidjan. Une fois qu’on aura disputé le premier match, on saura à quoi s’en tenir. Après, pour le deuxième match, on sera à Dakar avec tout le peuple pour nous pousser. Quelqu’un comme Souley Diawara c’est parce qu’il est blessé. Mamad, c’est un excellent joueur, il a fait le bonheur de tout le Sénégal, il a fait pas mal de chose. Il ne faut pas l’oublier. Il y a aussi Diomansy Kamara que l’on oublie souvent et qui a encore sa place. Mais voilà c’est le coach qui fait son choix et on l’accepte. Mamadou Niang et Diomansy ont encore beaucoup à nous apporter. Ils ont l’expérience internationale », a soutenu Issair Dia dans La Tribune



1.Posté par la bonne source le 03/10/2012 08:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://ndamli.sn/index.php/fr/football/8126-ci-senegal-issiar-dia-mamadou-niang-et-diomansy-ont-encore-beaucoup-a-nous-apporter
CI-Sénégal/ Issiar Dia : « Mamadou Niang et Diomansy ont encore beaucoup à nous apporter»

| Imprimer | E-mail
Publié le mardi 4 septembre 2012 14:42
Sa dernière apparition en équipe nationale remonte à janvier 2012 avec l’élimination du Sénégal en phase de poule de la CAN Gabon - Guinée Equatoriale. Trois matches, trois défaites, « inexplicable » ! Aujourd’hui encore, Issiar Dia ne comprend toujours pas ce qui s’est passé. Le milieu offensif de Lekhwiya SC (Qatar), veut tourner la page.

Une nouvelle page qui commence à Abidjan. Le 08 septembre prochain face à la Côte d’Ivoire, dernier tour aller des éliminatoires CAN 2013. Face aux Eléphants, Issiar pense qu’il faudra éviter les erreurs de Bata. Entretien !



Ndamli.sn : Issiar, à moins de quelques jours de la rencontre face à la Côte d’Ivoire, dans quel état d’esprit êtes-vous ?

Issiar Dia : Dans un bon état d’esprit, surtout que ça fait un bon moment que je n’ai pas retrouvé la sélection, depuis Bata. Donc j’ai vraiment beaucoup de plaisir à retrouver l’équipe, tous mes coéquipiers et tout le peuple sénégalais aussi.

Ndamli.sn : Lundi vous avez effectué votre première séance d’entrainement, avec un groupe réduit, comment ça s’est passé, avez-vous réussi à retrouver vos automatismes ?

Issiar Dia : On était moins d’une dizaine de joueurs, ce n’est pas encore tout à fait ce qu’on attendait mais d’ici trois ou quatre jours, on sera au complet et on aura une meilleure lecture.

Ndamli.sn : Quelle appréciation faites-vous de ce groupe remanié à près de 50% ?

Issiar Dia : C’est un bon groupe avec des joueurs olympiques et des anciens. Après il faut que la mayonnaise prenne. Il faut que tout le monde tire dans le même sens.

Ndamli.sn : Le 08 septembre vous allez disputer votre premier match contre la Côte d’Ivoire, l’une des meilleures équipes d’Afrique, qu’est-ce qui fera la différence selon vous ?

Issiar Dia : Comme je l’ai déjà dit, il faut que tout le monde tire dans le même sens, faire des efforts ensemble, dans le même état d’esprit. Je pense que ça passera, on va aller là-bas pour ne pas perdre. Après, il ne faut pas oublier qu’il y a un match retour, on va essayer de faire un bon match et ne pas encaisser de but. Et si on a des occasions, les mettre au fond.

Ndamli.sn : La Côte d’Ivoire, c’est quand même la meilleure équipe africaine avec des de grands joueurs qui espèrent enfin décrocher la CAN, à l’image de Drogba…

Issiar Dia : Oui c’est bien pour eux ! Nous aussi on a des joueurs de talent. Des joueurs qui montent en puissance. Ce sera un bon match.

Ndamli.sn : Vous auriez souhaité disputer le match aller à Dakar ?

Issiar Dia : Non ! C’est mieux comme ça, une fois qu’on aura disputé le premier match, on saura à quoi s’en tenir. Après, pour le deuxième match, on sera à Dakar avec tout le peuple pour nous pousser.

Ndamli.sn : En sélection, vous retrouvez des joueurs comme Moussa Sow ou Demba Ba, d’autres comme Niang par exemple, hésitent encore à revenir…

Issiar Dia : Quelqu’un comme Souley (Diawara), c’est parce qu’il est blessé. Mamad (Niang), c’est un excellent joueur, il a fait le bonheur de tout le Sénégal, il a fait pas mal de chose, il ne faut pas l’oublier. Il y a aussi Diomansy Kamara que l’on oublie souvent et qui a encore sa place. Mais voilà, c’est le coach qui fait son choix et on l’accepte.

Ndamli.sn : Vous auriez aimé tout de même avoir Mamadou Niang ou Diomansy dans le groupe face à la Côte d’Ivoire ?

Issiar Dia : Mamadou Niang et Diomansy ont encore beaucoup à nous apporter. Ils ont l’expérience internationale. Ils sont passés par de grands clubs. Ce sont de très bons joueurs, donc il ne faut pas les oublier. C’est vrai qu’ils ont pris de l’âge mais il ne faut pas oublier tout ce qu’ils ont fait.

Ndamli.sn : Après Bata, vous aussi, vous avez pris du recul par rapport à l’équipe nationale, qu’est-ce qui vous a fait revenir en sélection ?

Issiar Dia : Un recul oui ! Parce qu’il le fallait bien après tout ce qui s’est passé. Je devais peser le pour et le contre. Mais tout le monde sait que l’équipe nationale, j’y suis depuis un bon moment, et pour rien au monde je ne la quitterai. Après, ce sont des choses qui arrivent. Une remise en question, ça fait partie de la vie.

Ndamli.sn : Vous acceptez de revenir au moment où le Sénégal va vers un match très décisif…

Issiar Dia : Je suis content, il y a un bon groupe, un bon état d’esprit et c’est parfait pour le groupe. Il ya des joueurs comme Moussa Sow, Demba Ba et Jacques Faty qui reviennent aussi, c’est le bon moment !

Ndamli.sn : Vous l’avez dit au début de l’entretien, vous n’êtes plus revenu en sélection depuis Bata, on vous a d’ailleurs vu très déçu après l’élimination. Que s’est-il réellement passé ?

Issiar Dia : Je ne sais pas ! On s’est posé beaucoup de questions. Entre nous, on s’est aussi beaucoup parlé. Je pense qu’il ne faudra pas refaire les mêmes erreurs et ça commence déjà avec le match contre la Côte d’Ivoire.

Ndamli.sn : Quelles sont ces erreurs à éviter ?

Issiar Dia : Je ne sais pas. On a peut être manqué de rigueur, des détails qui font que cette campagne a été un échec. Nous les joueurs les premiers en étant les principaux acteurs, le staff également. Maintenant on sait à quoi s’en tenir. On sait ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire. Il ne faut pas oublier que pour beaucoup d’entre nous c’était notre première Coupe d’Afrique. Et on a beaucoup appris durant ces trois matches de poule.

Ndamli.sn : Il y avait certes l’inexpérience, mais sur le papier, c’était un bon groupe…

Issiar Dia : C’est vrai, mais comme je l’ai déjà dit, cela ne s’explique pas. Je me répète mais aujourd’hui on sait à quoi s’en tenir et on prépare sereinement la Côte d’Ivoire.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image