leral.net | S'informer en temps réel

Italie: le droit au sport nie à la deuxième génération d'immigres.

Ils sont nés et ont grandi en Italie ,ils peuvent participer aux championnats sportifs scolaires ou universitaires mais ils ne peuvent être inscrits à aucune fédération italienne .C'est cette restriction, où mieux, cette discrimination qui a offensé le président de la fédération badminton qui adressa du coup une correspondance au président de la république italienne Giorgio Napolitano et au président du comité olympique Gianni petrucci.


Rédigé par leral.net le Samedi 3 Décembre 2011 à 00:41 | | 0 commentaire(s)|

Italie: le  droit  au sport  nie à la deuxième génération d'immigres.
Dans la lettre qu'il a adressé au président ,il a tenu avant tout à le remercier du discours qu'il a tenu en faveur des enfants nés en Italie. Il a déclaré que les enfants nés en Italie doivent avoir automatiquement la nationalité italienne. Ensuite, il lui fait remarquer ce qui, à ses yeux, constitue une absurdité. Il trouve discriminatoire la mesure qui empêche à un enfant qui n'a connu d'autre terre que celle italienne pour y être né et avoir fréquenté l'école au même titre que le fils d'italien.

En s'adressant à Petrucci, il l'exhorte à aller dans le sens de prendre des mesures qui résorberaient ce non-sens et donneraient la chance aux jeunes qui sont "culturellement et sportivement italiens" afin qu'ils puissent représenter l'Italie à tous les niveaux des championnats et à toutes les disciplines.




MALICK SAKHO (XELMI)






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image