leral.net | S'informer en temps réel

JAMRA et l’Observatoire de Veille "Mbañ Gacce" dénoncent ‘’cette inadmissible pression de l’Occident, en renfort à l’activisme débordant des lobbies homosexuels’’

Le Sénégal encore pris en tenaille entre les manœuvres souterraines des lobbies homosexuels et les chantages d’Etat de leurs suppôts occidentaux ! Il y a juste deux ans, l’Organisation islamique JAMRA tirait avec insistance sur la sonnette d’alarme, arguant que des groupes de pression homosexuels, qui semblent avoir fait du Sénégal leur laboratoire-test, ne sont plus seuls dans leur prosélytisme malsain, soutenus qu’ils sont par de puissants Etats occidentaux. Il n’en fallut pas plus pour que nous essuyions une volée de bois vert. Et dans certains milieux, un responsable de Jamra fut même allègrement traité de tous les noms de… crapaud : "paranoïaque", "névrosé", "Don Quichotte"… pour dire le moins !


Rédigé par leral.net le Mardi 22 Octobre 2013 à 18:03 | | 8 commentaire(s)|

JAMRA et l’Observatoire de Veille "Mbañ Gacce" dénoncent ‘’cette inadmissible pression de l’Occident, en renfort à l’activisme débordant des lobbies homosexuels’’
Mais voilà que le chef de la plus grande puissance économique, militaire et technologique du monde, le président américain Barack Obama, à l’occasion de sa visite officielle, du 26 au 28 juin 2013 au Sénégal, est venu confirmer toutes nos appréhensions. Il a publiquement fait interpeller, par une des journalistes qui l’accompagnaient, le président du Macky Sall sur ses intentions réelles par rapport à la problématique de la dépénalisation de l’homosexualité. Mais, Dieu merci, c’est sereinement que le chef de l’Etat réitéra la position officielle du Sénégal, de refus de la dépénalisation, qu’il avait pourtant déjà déclinée dans un cadre aussi solennel que le Conseil des ministres du jeudi 11 avril 2013. Les américains, champions invétérés du Renseignement, étaient parfaitement au courant de cette position sans équivoque de notre pays, mais semblaient vaille que vaille tenir à confronter le chef de l’Etat sénégalais avec une certaine opinion publique internationale, voire à le confondre publiquement devant celle-ci. Escomptant peut-être une volte-face de sa part, comme ils y avaient réussi avec l’ex-président Centrafricain, François Bozizé – qui ne s’en est jamais remis d’ailleurs…

Cette nouvelle forme, insidieuse, de colonisation culturelle, que Jamra n’a eu de cesse de fustiger, a le mérite, à présent, d’être aussi limpide que l’eau de roche : les lobbies homosexuels n’ont pas lâché prise, surtout depuis qu’ils sont conscients de bénéficier du soutien de puissances occidentales, dont certaines, comme la Grande Bretagne, ne cachent plus leur volonté de désormais conditionner la fameuse "Aide au développement" à la légalisation des unions contre-nature. Ce qui avait eu l’heur de susciter une diatribe orageuse du président zimbabwéen Robert Mugabe qui, répliquant à ce propos au premier ministre britannique David Cameron, lors du sommet du Commonwealth du 25 février 2012, lui a demandé d’«aller en Enfer» !

Une nouvelle preuve de cet inadmissible paternalisme culturel occidental vient de nous être administrée, avant-hier lundi 21 octobre 2013, à Genève, lors du passage du Sénégal devant le célèbre "jury" de la Commission des droits-de-l’Homme de l’Onu. Se penchant sur "le cas du Sénégal", un cartel de pays occidentaux (Grande-Bretagne, Pays-Bas, Allemagne, Belgique…) a quasiment sommé notre pays d’abroger l’article 319 de notre Code pénal, réprimant les unions contre-natures. Pourquoi Diable l’Occident, qui se targue d’être le chantre de la Liberté, et qui crie sur tous les toits que "la Démocratie c’est la loi de la Majorité", persiste-t-elle à vouloir imposer sa vision culturelle à un pays dont l’écrasante majorité de la population (98% de croyants, musulmans et chrétiens confondus) rejette énergiquement ces unions contre-natures, qu’abhorrent leurs religions respectives ? Que signifie cette volonté civilisatrice débridée de l’Occident, qui pourtant refuse toujours de légaliser chez elle la Polygamie, culturellement et religieusement admise chez nous ? Comment peut-on qualifier cette attitude autrement que par du mépris culturel ? Pourquoi s’obstine-t-elle à vouloir faire reculer le président de la République Macky Sall, après ses sorties courageuses sur le sujet, qui ne font d’ailleurs que refléter la volonté de la majorité des Sénégalais ?

Face à cette nouvelle agression culturelle, l’Organisation islamique JAMRA et la trentaine d’organisation sociales regroupées dans l’Observatoire de Veille et de défense des valeurs culturelles et religieuses, "Mbañ Gacce" estiment par conséquent devoir reprendre leurs tournées de sensibilisation auprès des Cités religieuses du pays, sur ce nouveau danger rampant, qui risque de mettre en péril la stabilité sociale du Sénégal, du fait de manœuvres de lobbies sans scrupules, déterminés à imposer à notre pays “l’universalilité“ d’un appendice sous-culturel, dont le peuple sénégalais n’a jamais affirmé aussi fortement qu’il n’en voulait pas ! Bien que ce peuple reste, dans son écrasante majorité, convaincu «qu’aucune argutie, aussi fumeuse soit-elle, ne réussira jamais, sous nos cieux, à faire accréditer dans sa conscience collective – imbue de ses valeurs traditionnelles et religieuses – un quelconque contre-précepte selon lequel cet organe anatomique qu’est le rectum humain ait été conçu par Dieu pour une fonction autre que celle d’évacuation des matières fécales» !

Imam Massamba Diop
* Coordonnateur national de
L’Observatoire "Mbañ Gacce"
* Président exécutif de l’Organisation
Islamique Jamra



1.Posté par Abdou le 22/10/2013 19:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le complot sordide contre le Sénégal, vieux de plusieurs décennies, est toujours en cours.
Personne ne pourra nous faire croire, une seule seconde, que le Président Macky SALL n'est pas impliqué dans ce Complot surtout après sa sortie, on ne peut plus claire, malheureuse et honteuse du 27 Juin 2013 devant Barak OBAMA et le Monde entier ...
Ni Imam Massamba DIOP et encore moins JAMRA qui demeure comme toujours une nébuleuse difficilement cernable ...

2.Posté par BOUNKHATAB le 22/10/2013 19:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'EST VRAI QUE LA REPETITION EST PEDAGOGIQUE.MAIS ICI AU SENEGAL , ON N'A PAS BESOIN QUE MACKY OU JAMRA OU LES IMAMS NOUS DISENT QUE HOMOSEXUALITE NE SERA PAS DEPENALISEE. ON S'EN FOUT QUE LES OCCIDENTAUX OU LE MONDE ENTIER TOLERENT LES HOMSEXUELS ET AUTORISENT MEME, O SACRILEGE, LE MARIAGE ENTRE DEUX PERSONNES DU MEME SEXE. ICI AU SENEGAL , NOUS SOMMES CHEZ NOUS, ON VOUERA AUX GEMONIES,ON TRAQUERA, ON MASSACRERA MEME LES PREMIERS GOUVERNANTS TEMERAIRES QUI RECONNAITRE CES DEPRAVES DU SEXE.

3.Posté par schwarzeraal le 22/10/2013 21:33 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Kouthinane sombi di menace histoire de peter sa colere sur une minorite qui a choisi de vivre a sa facon.occupez vous de votre vie mogeune.


4.Posté par .issal le 22/10/2013 22:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

IL FAUT CORSER LA PEINE LA CRIMINALISER C''EST LA SEULE FACON DE REPONDRE A CES ''DEGENERES ''DEPUTES DU SENEGAL FAITE VOTRE BOULOT LE SENEGAL VOUS L EXIGE

5.Posté par Boy Plateau le 23/10/2013 00:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Diadieufeti JAMRA, youkhouléén loolén meum. Boumou fi am moukkk", sur cette terre où reposent Serigne Touba, El hadji Malick, Baye Niass, Baye Laye et j'en passe! Braves gens de JAMRA soyez rassurés que vous n'êtes pas seuls dans ce noble combat. Des millions de musulmans de ce pays prient silencieusement pour vous. L'Islam vous sera éternellement reconnaissant pour cette noble mission de veille, d'alerte et de défense de nos valeurs culturelles et religieuses. "Ay Jambaar piir nguéén. Nééy deukeur"!!

6.Posté par schwarzeraal le 23/10/2013 00:38 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut etre eduque dans la brutalite , un pere et une mere qui vous disent bowoxoule deuge mareyela sous la menace d''un ndombo pour avoir ce ton de barbare.vous n''etes pas encore civilises mais cela peut se comprendre

7.Posté par Abdou le 23/10/2013 11:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@@@@@Boy Plateau :
Khana vous n'habitez pas le Plateau ????Khana vous n'êtes pas sénégalais habitant le Sénégal ????
- l'Alcool en vente libre pour 100 F CFA les gamins et gamines se saoûlent
- la prostitution légale et se faisant au vu et su de tous
- Fo ak thakhane à longueur de journée
- la jeunesse en déperdition très avancée
...
...

Pourquoi n'entendons nous pas cet Imam à la noix et son ONG truffés de truands ?????

8.Posté par schwarzeraal le 24/10/2013 14:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on ne se reveille pas un matin pour etre un militant des droits de l´homme ou democrate.cela doit commencer dés la naissance ,á la maison.kouyarothi fi maffi dioxé depense limafi woxe moffi amme mounno konékke.boire á sa soif,manger á sa faim,avoir de l´electricité,eau.habitat ,voila des droits qui sont pietinés dans le senegal et accordés á une minorité de politiciens ,marabouts,griots,lecheurs de la republique. il ne faut pas se faire des homosexuels comme bouclier.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image