Leral.net | S'informer en temps réel



JO: les uniformes américains créent la polémique

le 17 Juillet 2012 à 13:14 | Lu 678 fois

Les costumes Ralph Lauren de la délégation américaine ont été fabriqués en Chine. De quoi provoquer de nombreuses réactions outre-Atlantique en période préélectorale.


JO: les uniformes américains créent la polémique
À dix jours du lancement des Jeux olympiques de Londres, ce ne sont pas les possibles performances sportives des 530 athlètes de la délégation américaine qui préoccupent la classe politique, mais… leurs vêtements. Comme en 2008 et en 2010, c'est Ralph Lauren qui a été chargé d'habiller la «Team USA», en créant en particulier les costumes de la cérémonie d'ouverture et de clôture des Jeux. Lors de sa présentation officielle le 10 juillet, Peter Zeytoonjian, directeur général des produits de consommation et d'octroi de licences pour le Comité olympique des États-Unis (Usoc), déclarait: «Le couturier est fier de comprendre les athlètes américains et de créer une forme de patriotisme à travers ces tenues.» Problème: les vêtements ont été fabriqués en Chine.

«Faire un gros tas et brûler ces vêtements»
Sur fond de campagne pour l'élection présidentielle de novembre 2012 et de crise économique, la polémique n'a pas mis longtemps à démarrer outre-Atlantique. Le chef de la majorité démocrate au Sénat, Harry Reid, n'a pas mâché ses mots, appelant à «faire un gros tas et brûler ces vêtements». Chuck Schumer, sénateur démocrate de New York, a également lancé: «Nos athlètes olympiques ne s'entraînent pas toute leur vie durant pour finir dans des tenues réalisées en Chine.»

La présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a quant à elle déclaré que les athlètes «devraient porter des uniformes fabriqués aux États-Unis». Un projet de loi visant à ce que les costumes soient obligatoirement fabriqués sur le sol national a même été annoncé par six sénateurs: «de la tête aux pieds, “Team USA” doit être américaine», déclarait l'un d'entre eux.

«Nationalisme étroit et ignorant»
Côté chinois, on s'insurge des réactions américaines. Dans un article, l'agence de presse officielle Xinhua a qualifié d'«irresponsables» les propos d'Harry Reid. «L'esprit olympique, qui n'a rien à voir avec la politique, préconise la compréhension mutuelle et le fair-play ; faire de ces uniformes un outil politique relève, de la part de ces politiciens, d'un nationalisme étroit et ignorant, en complète contradiction avec l'esprit olympique originel», estime l'agence. Avant de conclure: «Si quelque chose doit être brûlé, c'est bel et bien l'hypocrisie de la politique américaine.»

Face aux pressions de la classe politique, l'Usoc a d'ores et déjà fait savoir que les costumes pour la cérémonie des Jeux d'hiver 2014, qui se tiendront à Sotchi en Russie, seront fabriqués sur le sol américain.


Par lefigaro.fr