leral.net | S'informer en temps réel

James Zumwalt, ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal : « Barack Obama a laissé un grand héritage après 8 ans de magistère»

Le 20 janvier prochain, Barack Obama passera le flambeau à l'un des candidats en lice pour lui succéder. En 2008, un immense élan d’espoir soulève l’Amérique et le monde entier à l’arrivée à la Maison blanche du premier Président noir, Barack Obama. Huit ans plus tard, quel héritage laisse aujourd’hui, Barack Obama ? L’Ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, James Zumwalt a répondu au micro du journaliste Mamoudou Ibra Kane de ce dimanche : « Le président Obama a laissé un grand héritage après 8 ans de travail comme président ».


Rédigé par leral.net le Dimanche 6 Novembre 2016 à 19:20 | | 0 commentaire(s)|

Barack Obama, Bill Clinton et George W Bush, des ex présidents des Etats Unis.
Barack Obama, Bill Clinton et George W Bush, des ex présidents des Etats Unis.
Le 3 janvier 2008, à la surprise de tous, Barack Obama remporte les dernières primaires et après la décision d’Hillary Clinton de suspendre sa campagne à l’investiture démocrate, il est officiellement investi.

Ainsi, il remporte l'élection présidentielle, avec plus de 9 millions de voix d’avance sur son adversaire John McCain et devient ainsi le premier président noir de l'histoire américaine.

Rapidement, il est confronté à des problèmes de taille: guerre en Irak et en Afghanistan, crise au Moyen-Orient, importante récession de l’économie américaine et crise financière et économique plus globale.

“Yes we can” était son slogan… Il l’a dit en 2008. Et l’a redit en 2012. C’est le deuxième Président démocrate à réussir ce challenge, après Bill Clinton, depuis la seconde guerre mondiale.

Huit ans plus tard, quel héritage laisse Barak Obama ?

« Le président Obama a laissé un grand héritage après 8 ans de travail comme président », a laissé entendre James Zumwalt, l’Ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, au micro de Mamoudou Ibra Kane ce dimanche 06 novembre.

Selon l’Ambassadeur, James Zumwalt dont la mission prendra fin en janvier, les huit ans de présidence du présent Obama ont une grande réussite tant du point de vue intérieure qu’extérieur.

Politique intérieure

En matière de politique intérieure, il y aura bien sûr la fameuse réforme du système médical, connu sous le nom d’Obama care.
L’idée était de donner au plus grand nombre possible d’Américains une couverture maladie. D’autres avaient essayé avant lui. En vain. Bien qu‘éloignée des objectifs premiers, la situation, aujourd’hui, est bien meilleure.

« Le président Obama a élargi l’assurance universelle. Il y a 20 millions de plus d’américains qui ont bénéficié de cette assurance universelle », a déclaré l’Ambassadeur, James Zumwalt.

Du point de vue économique, l’Ambassadeur, James Zumwalt retiendra des deux mandats d'Obama, la relance de l‘économie via un plan de près de 720 milliards d’euros, la relance de l’industrie automobile qui était presque moribonde et la baisse du taux de chômage de 11 à 5 %.

Politique étrangère

Un an après son élection, Barack Obama se voit décerner le prix Nobel de la Paix. Le choix en laissera certains perplexes, mais il se voulait peut-être prémonitoire. La paix, il va s’y employer durant huit ans sur certains fronts.

Pour l’Afrique, l’Ambassadeur, James Zumwalt pense que le bilan du président Obama est plus que positif. Selon lui, à travers le programme Yali (young african leadership institute), mille jeunes africains entre l’âge de 25 à 35 ans sont invité à venir aux Etats-Unis pour une formation de 5 semaines à une université et ensuite ils vont à Washington pour rencontrer le président et d’autres leaders afin de créer un réseau de jeunes africain dans leur entreprenariat.

Dans le domaine de l’énergie, James Zumwalt a noté le programme Power Africa de l’initiative Obama qui vise à aider aux pays africains à élargir leur réseau d’électrification et d’augmenter leur production d’électricité.

«Dans le cadre du programme Power Africa, nous avons la présence de trois experts américains pour aider le gouvernement à poursuivre les opportunités du partenariat public privé (PPP) par ce que le manque d’électricité est un grand défi pour le continent », a fait savoir l’ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, James Zumwalt.

Landing DIEDHIOU, Leral.net



 






Hebergeur d'image