leral.net | S'informer en temps réel

Jamra et Mbañ Gacce : "L’aide canadienne serait plus pertinente contre Ebola que pour le renforcement des Lgbt dans leurs déviances !"


Rédigé par leral.net le Dimanche 16 Novembre 2014 à 09:15 | | 3 commentaire(s)|

Jamra et Mbañ Gacce : "L’aide canadienne serait plus pertinente contre Ebola que pour le renforcement des Lgbt dans leurs déviances !"
Comme de coutume, à l’orée de chaque célébration de la naissance du Prophète Mouhamed (psl), l’Organisation islamique JAMRA et l’Observatoire de Veille et de défense des Valeurs Culturelles et Religieuses "Mbañ Gacce" entreprennent des visites de courtoisie auprès des Cités religieuses du pays. Pour cette édition, les deux organisations ont estimé – actualité oblige – devoir anticiper sur leur calendrier de tournée nationale, afin de disposer du temps nécessaire pour porter, documents à l’appui, à l’attention des autorités religieuses du pays l’acte paternaliste de parrainage de financements d’associations d’homosexuels que vient de poser l’Ambassade du Canada, en violation flagrante de la loi sénégalaise (article 319 du Code Pénal), et en total porte-à-faux avec la croyance de l’écrasante majorité des 95% de musulmans sénégalais.

Quand on se proclame partenaire financier désintéressé d’un pays du Tiers-Monde, la morale républicaine voudrait, qu’en terme d’aide au développement, la priorité fut donnée aux urgences saillantes, comme ce terrible fléau de la fièvre hémorragique d’Ebola - dont les contrecoups handicapants sur les initiatives hardies de développement ne sont plus à démontrer - ou à juguler le drame des "Talibés" (enfants de la rue), confrontés à toutes sortes de périls.

Jamra & Mbañ Gacce sont d’autant plus motivées à anticiper leur calendrier de tournée du Maouloud qu’elles sont plus que jamais convaincues que le prosélytisme malsain de lobbies sans scrupules, déterminés à imposer à notre pays un appendice sous-culturel dont le Sénégal ne veut pas, n’est pas prêt de s’estomper ; en dépit de la fin de non-recevoir qui leur avait été pourtant clairement et officiellement opposée, le 27 juin 2013, par la voix la plus autorisée du pays, en l’occurrence le Président de la République, M. Macky Sall !

Le scandale du visa américain de complaisance, accordé récemment à un extravagant travesti homosexuel, ajouté à ce programme canadien de financement des associations de Lgbt (lesbiennes, gays, bisexués et transsexuels) constituent incontestablement un signal négatif fort à l’endroit de la couche la plus fragile de notre société, la Jeunesse, dés lors tentée de croire que pour bénéficier d’un soutien diligent, en ces temps de crise, la meilleure démarche serait de rallier les associations d’homosexuels !

C’est cette scandaleuse ingérence doublée d’une inadmissible agression de nos valeurs culturelles et religieuses que Jamra et la trentaine d’organisations sociales regroupées au sein de l’Observatoire de Veille «Mbañ Gacce» entreprendront de dénoncer, dés jeudi prochain, auprès des Cités religieuses de Touba, Tivaouane, Ndiassane, Thianaba, Niasséne, Médina-Baye, Layéne, Famille Omarienne… La tournée devant se boucler auprès des autorités de l’Eglise sénégalaise, dont la religion condamne également sans équivoque la banalisation des déviances sexuelles !

Dakar, le 21 décembre 2014

Imam Massamba Diop
Coordonateur national de
L’Observatoire "Mbañ Gacce"
Président exécutif de l’Organisation
Islamique Jamra – ongjamra@hotmail.com






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image