leral.net | S'informer en temps réel

Jean Christophe Ruffin interrogé sur les interventions de Wade à Paris : "Ces pratiques affaiblissent les ambassadeurs.."


Rédigé par leral.net le Jeudi 15 Juillet 2010 à 15:15 commentaire(s)|

Jean Christophe Ruffin interrogé sur les interventions de Wade à Paris : "Ces pratiques affaiblissent les ambassadeurs.."
Paris Match. Pourquoi êtes-vous en colère depuis que vous n’êtes plus ambassadeur au Sénégal ?
Jean-Christophe Rufin. Nous avons laissé passer une chance historique dans nos relations avec l’Afrique. Nicolas Sarkozy en 2007 avait annoncé une rupture avec le passé. J’y ai cru. En désignant Bernard Kouchner comme ministre des Affaires étrangères, il donnait un signal très fort. A cause de cela, je me suis engagé dans cette aventure. Trois ans plus tard, j’ai l’impression que nous sommes revenus à la case départ.

Pourquoi cette déception ?
Parce que, sur le terrain, le changement est possible et je pense l’avoir prouvé. Je me suis battu pour être indé pendant, ne pas faire de compromis avec le pouvoir en place au Sénégal et renouveler l’image de la France, en particulier auprès des intellectuels. Mais un ambassadeur ne peut rien faire s’il n’est pas pleinement soutenu.

Vous portez des attaques radicales contre la politique du Quai d’Orsay...
J’ai la liberté de dire tout haut ce que beaucoup savent et pensent tout bas. Le ministère des Affaires étrangères est une administration qui souffre. Elle a subi, ces dernières années, de grandes réductions d’effectifs et de moyens. Mais surtout, faute d’un leadership politique fort, le Quai a connu une forte marginalisation. Il pèse de moins en moins sur les décisions importantes et c’est particulièrement vrai pour la politique africaine.

En fait, vos attaques ne sont-elles pas portées contre Bernard Kouchner, votre ancien ministre et ami ?
Ma réaction procède d’un espoir déçu. Il n’y a aucune agressivité dans mes propos, mais seulement l’expression d’une désillusion.

Que peut-il faire s’il n’a pas les moyens de sa politique ?
Reconnaissons que sa tâche n’a pas été facile, dans le sillage d’un président très investi en politique internationale. Pourtant, je vois la cause de son échec ailleurs : dans les relations difficiles qu’il a entretenues avec ses services. Peut-être parce qu’il a gardé le souvenir des années où il était secrétaire d’Etat à l’Humanitaire et où le Quai n’a pas été tendre avec lui, Kouchner s’est toujours méfié des diplomates, se sentant menacé sans cesse par la trahison. Il a réformé la maison en voulant la reconstruire à son image, en en faisant une sorte de super-ONG. Il faut une reprise en main très sérieuse.

Ne pensez-vous pas perdre un ami en attaquant Bernard Kouchner ?
Il a reconnu que nous avions bien travaillé ensemble. La tâche qu’il m’a confiée était lourde. Je l’ai accomplie avec loyauté. Cela dit, je ne suis pas un homme de cour. L’amitié, c’est pouvoir se parler franchement sans se fâcher.

« KOUCHNER VEUT FAIRE DU
QUAI D’ORSAY UNE SUPER-ONG »


Ne voulez-vous pas être calife à la place du calife au cours du prochain remaniement ministériel ?
Si j’avais cette ambition, j’aurais mis en valeur mon bilan et j’aurais dit à chacun ce qu’il voulait entendre... Je ne cherche pas des places mais des défis à relever. Je suis reconnaissant à Bernard Kouchner de m’avoir donné l’occasion de diriger une de nos plus grandes ambassades. En tant que romancier, cette expérience m’a permis de bénéficier d’un nouveau “balcon sur le monde”, d’où j’ai trouvé l’inspiration pour “Katiba”, mon dernier roman. Mais je n’ai pas souhaité prendre la direction de la nouvelle agence culturelle qui m’a été proposée.

Rufin ambassadeur, c’est terminé ?
J’ai repris ma totale liberté le 30 juin 2010. Mon goût de l’engagement et ma passion pour l’Afrique et le développement sont intacts. Nous verrons bien...

Etes-vous en contact avec Sarkozy ?
Je ne l’ai pas revu depuis ma présentation en tant que nouvel académicien. Mais je lui ai écrit un mot, en lui disant que j’avais été honoré de servir la France. Il ne m’a pas encore répondu.

Avez-vous évoqué les visites du fils du président sénégalais Wade à l’Elysée, qui vous déplaisaient fortement lorsque vous étiez en poste à Dakar ?
Ces pratiques participent à l’affaiblissement des ambassadeurs. Les courts-circuits empêchent l’unité de l’action de l’Etat, à partir du moment où existent d’autres accès possibles au plus haut niveau.

Difficile de faire ce reproche à Kouchner qui doit préférer, comme vous, que la politique étrangère de la France se déroule au Quai d’Orsay !
La différence, c’est que moi je ne l’accepte pas, et que lui l’accepte



paris match via politicosn.com



1.Posté par Ndiambour le 15/07/2010 18:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En vérité, Ruffin se prend tpujours pour un COLON, aidé qu'il est par une certaine presse qui oublie souvent sa citoyenneté au profit d'un toubab qui n'a aucune leçon à nous donner. Si on aime pas Wade, et je pense qu'on peut ne pas l'aimer, on doit le prouver en citoyen, mais ne pas soutenir un autre citoyen d'un autre pays dans son combat contre notre Président. Fut-il un président detestable....

2.Posté par Famille de victime du naufrage du Joola le 15/07/2010 19:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

CES FANTOMES QUI HANTENT...
DES AMBASSADEURS QUI DERANGENT...

NAUFRAGE DU JOOLA SEPTEMBRE 2002,l'Ambassadeur Jean-Didier ROISIN était en poste à Dakar au moment du drame du Naufrage du Joola.
Peu de temps après,le Président Wade a demandé au Président Chirac le retrait de M. ROISIN. M. Chirac a nommé M.PARANT (proche de Chirac).Le Président Sarkozy nommera M. RUFFIN (ami de Kouchner).

Une épine entre la France et le Sénégal :
Naufrage du Joola survenu le 26/09/2002 a fait près de 2000 victimes (13 nationalités) mortes dans d'atroces souffrances. Un drame méprisé et bafoué mais les familles de victimes déterminées.....
Des intérêts économiques et politiques(françafrique) entravent la vérité et la justice..et bafouent les droits de l'homme.
trop de zones d'ombres autour de ce drame.

Pour en savoir plus : DES TEMOIGNAGES QUI ACCUSENT LE POUVOIR SENEGALAIS

3.Posté par ngaary le 15/07/2010 19:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ndiambour tu ne sais pas ce que tu veux dire. La verite n'a pas de nationalite ni de couleur.On ne peut pas soutenir quelqu'un qu'on deteste.

4.Posté par Bani le 15/07/2010 21:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui Ndiambour ici ce n'est pas que Ruffin est un Français que ce que nous devons soutenir Wade. Un président qui affame son peuple et le laisse périr dans des eaux usées pendant 06 ans ne mérite pas d'être défendu. Je préfère l'étranger qui me montre le chemin du développement qu'un président qui a choisi le contraire des aspirations légitimes de son peuple in investissant nos maigres moyens dans des statues et locations de jet privés et la corruption de fonctionnaires internationaux et de pseudo imams. C'est difficile de l'admettre Wade est indéfendable à moins que l'on soit de connivence avec lui contre le peuple. Vive le Sénégal et à bas les voleurs de la République.

5.Posté par KOITA le 15/07/2010 22:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Wade ne vaut absolument rien. Nous sommes dirigés par des crapules, des gens corrompus, des pouvoiristes. Aucun mot pour qualifier l'état actuel du sénégal. Les gens qui défendent Wade n'ont qu'à prendre une minute de sommeil et voir la réalité en face. On n'a pas besoin de faire l'ENA pour faire le bilan du sénégal qui est pire que négatif. Chers compatriotes, restons soudés pour changer en profondeur notre Patrie. Wade et compagnie ont déjà choisi leurs destinations pour finir leurs derniers jours. Ils nous ont mis dans la merde. Ces bandes de corrompus n'ont qu'un souci, c'est de se remplir les poches. Tant de milliards rentrés au Sénégal depuis 2000, mais où est le résultat ? Vous pensez que OBAMA peut recevoir ces Chefs d'Etat Africains corrompus, mais vous rêvez. Pour OBAMA, ces dirigeants africains sont de la honte pour la race noire, OBAMA qui est très fier de ses origines et de sa race, mais quand il voit ces dirigeants africains, il est déçu de l'Afrique qui est une poudrière et sans avenir concrèt. Nos Pays sans éléctricité, inondés, famine, pauvreté, corruption, on présente tous les maux de la vie.

6.Posté par besel le 15/07/2010 22:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Enfin j'entends un cri et des réactions nobles sans virulences.Bani et Koita suis d'accord avec vous .Merci plus rien à ajouter

7.Posté par Lahad le 16/07/2010 01:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rufin,
Les citoyens Africains qui aiment l'Afrique vous sont reconnaissants pour l'eternite.

8.Posté par EYMARD le 16/07/2010 12:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans certaines déclarations de Rufin, devoir de réserve oblige, je craignais, étant donné l'estime que je portais à cet homme, qu'il soit complaisant avec le pouvoir actuel et Wade en particulier. Cet article et d'autres récents démontrent le contraire. Je suis heureux de ne m'être pas trompé sur cet homme exceptionnel.

9.Posté par SALIOU DIENG"ZAL" le 16/07/2010 13:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand je vois des sénégalais soutenir ce vieux de plus de 87 ans je me demande dans quel pays sommes nous?Tout homme ou femme honnéte qui est sénégalais doit avoir honte de soutenir Me Wade et sa bande.Nous deveons mettre en avant l'intéret du sénégal,penssée à l'avenir de nos enfants.Wade a 87 ans aujourd'hui il a construit l'avenir de ses enfants qui sont devenus tous des milliardaires c'est le cas de karim wade le minables méllé jusqu'au coups à des compromissions,des détournements de milliards,roule en BMW blindé,voyage en "jet privé" et il a plus de pouvoir et d'autorité que le premier ministre sa femme viviane est la vice présidente mais personne ne dit rien et cerains coxeurs politique osent soutenir Wade comme s'il était indispensable pour le sénégal.Moi je suis dans un grand parti politique allié de Wade dans le gouvernement et mon secretaire général a appellé pour qu'on soutien WADE en 2012 mais ça jamais.Nous combattrons Wade jusqu'à la derniére seconde de notre vie parcequ'il n'est pas bon pour le pays.Le président ABdou Diouf nous avait laissé un héritage C'est un Etat debout avec des Institutions qui marchent mais aujourd'hui le sénégal est une MONARCHIE et c'est triste

10.Posté par Bozz le 16/07/2010 21:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les courts-circuits du régime sénégalais l'ont dérangé mais c'est ça la réalité du Sénégal actuellement.

11.Posté par Maj le 16/07/2010 21:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

El Malick est un voleur, sur son site il signe tous les articles EL MALICK SECK. Quelqu'un qui n'a pas le BACCALAUREAT ne peut pas pondre un tel article. Cet article a été rédigé par le figaro et repris par dakaronline.net

El Malick arrête de prendre les articles des Toubabs (au moins mets le nom de l'auteur ou la source).... Les gars de leral.net sont plus honnêtes.

El MALICK cherche le bac après tu pourras te faire passer pour un journaliste





Hebergeur d'image