leral.net | S'informer en temps réel

Jean-Marie Le Pen: "Je ne suis pas Charlie"

"Je ne suis pas Charlie", a lancé samedi Jean-Marie Le Pen qui, tout en déplorant "la mort de douze compatriotes" dans l'attentat contre Charlie Hebdo, a dénoncé le rassemblement prévu dimanche "orchestré par les médias", auquel le FN n'a pas été convié.


Rédigé par leral.net le Dimanche 11 Janvier 2015 à 13:54 | | 1 commentaire(s)|

Jean-Marie Le Pen: "Je ne suis pas Charlie"
"Aujourd'hui, c'est: 'nous sommes tous Charlie, je suis Charlie'. Et bien moi, je suis désolé, je ne suis pas Charlie. Je me sens touché par la mort de douze compatriotes français (...) mais je ne vais pas, moi, me battre pour défendre l'esprit de Charlie qui est un esprit anarcho-trotskyste parfaitement dissolvant de la moralité politique", a déclaré le tribun d'extrême droite dans une vidéo publiée sur son site internet.

Le fondateur du parti d'extrême droite aujourd'hui dirigé par sa fille Marine a rappelé que Charlie Hebdo était "ennemi du FN dont il "demandait la dissolution par pétition il n'y a pas tellement longtemps".

Il a aussi dénoncé le rassemblement d'hommage aux victimes prévu dimanche à Paris, "orchestré par les médias". "La manière dont tout cela est orchestré me rappelle des manifestations du même type qui furent organisées avec la complicité des médias, y compris des médias de droite", a-t-il déclaré.

Le Front National n'a pas été convié à la "marche républicaine", dimanche à Paris, à laquelle participeront la quasi-totalité des partis politiques, syndicats, associations, ainsi que de nombreux dirigeants étrangers.

"Nous trouverons d'autres moyens d'être en communion avec les Français", a assuré Marine le Pen. Elle avait dénoncé dès mercredi "un attentat terroriste commis par des fondamentalistes islamistes". Son père a estimé samedi que "ce phénomène terroriste est lié d'abord au phénomène de l'immigration massive".






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image