leral.net | S'informer en temps réel

Jean Paul Dias : "Wade veut déstabiliser le pays avec les méthodes de 88"


Rédigé par leral.net le Samedi 7 Février 2015 à 11:42 | | 14 commentaire(s)|

Jean Paul Dias : "Wade veut déstabiliser le pays avec les méthodes de 88"
Quand Jean Paul Dias parle de Me Wade, ce n'est pas pour le caresser dans le sens du poil. Dans une interview accordée à Walfadjiri, le leader du Bcg (Bloc des Centristes Gaïdé), condamne fermement les déclarations de l'ancien Présidant Wade et exhorte Macky Sall à être ferme avec son prédécesseur qui, selon lui, cherche à déstabiliser le pays avec les méthodes de 88. A l'en croire, les menaces de Wade de marcher sur le Palais, "c'est n'importe quoi ! C'est du bluff". "Il ne peut pas le faire. Wade se croit en 1988, il se croit au 20e siècle. C'est fini ça ! Wade ne fait plus peur à personne", a laissé entendre le leader du Bcg qui ajoute : "Le problème est que nous avons quelqu'un qui est l'homme le plus âgé du Sénégal du haut de ses 95 ans en âge effectif, quelqu'un qui ne peut recevoir les conseils de personne. Il est plus âgé que tous les chefs de l'Eglises catholique, il est plus âgé que tous les pasteurs de l'Église protestante, il est plus âgé que tous les khalifes du Sénégal. Donc, il n'y a personne qui puisse lui donner des conseils".


Au sujet de l'appel au dialogue de Me Wade, Jean Paul Dias estime que le Président Macky Sall ne devrait même pas répondre à l'interpellation de Wade parce que, dit-il, "c'est une interpellation qui n'a pas de sens". "Imaginez que n'importe qui se mette dans la rue au Sénégal et dise qu'il veut voir le Président, qu'il veut dialoguer. Wade connaît les canaux par lesquels il ne faut pas passer pour rencontrer un président de la République puisqu'il est un ancien Président. Soit il lui écrit soit il lui téléphone (...) Donc, on ne force pas quelqu'un au dialogue. Je vous dis encore une fois que ce que Wade est en train de faire, ce sont les méthodes de 88, les méthodes du 20e siècle. Et je dis que le Président Macky Sall n'a pas à répondre à ça. S'il veut dialoguer, qu'il cherche des anneaux par lesquels on dialogue. C'est tout, mais on dialogue sur les questions politiques", soutient Dias père.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image