leral.net | S'informer en temps réel

Jean Paul Dias à Macky Sall : "Les fauteurs de troubles, c'est le ministre de l’Intérieur et le Préfet de Dakar"


Rédigé par leral.net le Mercredi 19 Octobre 2016 à 13:41 | | 8 commentaire(s)|

Jean Paul Dias à Macky Sall : "Les fauteurs de troubles, c'est le ministre de l’Intérieur et le Préfet de Dakar"
Jean Paul Dias ne partage pas la position du président de la République Macky Sall qui, en réponse à Mankoo Wattu Senegaal (opposition), a affirmé, hier à Tambacounda : "Nous ne laisserons jamais le désordre s’installer dans le pays". Selon le leader Bloc des centristes Gaïdé (Bcc), (mouvance présidentielle) "les vrais fauteurs de trouble, c'est le ministre de l’intérieur et le Préfet de Dakar qui ont piétiné la Constitution". "Je marque mon désaccord aux propos du Président de la République. Si désordre il y a eu, ça ne peut pas venir des manifestants", affirme-t-il sur la Rfm. Dias-père d’asséner ses vérités : "Nous ne sommes pas de l'opposition, nous sommes des démocrates et nous devons nous dire la vérité. La vérité, c'est que son ministre de l'Intérieur (Abdoulaye Daouda Diallo) est l'auteur du désordre, ainsi que le "petit Préfet" de Dakar (sic) dont on se demande où est ce qu'il a été étudier les textes de loi".

Poursuivant ses explications, Jean Paul Dias de soutenir : "Lorsqu'une disposition Constitutionnelle est mise en échec par un minable arrêté (sic), à partir de là, le désordre s'installe". "S'il s’avère que les manifestants ont essayé de traverser le cordon de sécurité, du moment où on les a éloignés par les grenades lacrymogène, on doit les laisser à distance. Mais les poursuivre du ront-point de la Rts à Bourguiba jusqu'à jeter les lacrymogènes à la mairie de Sacré-Coeur, c'est ça le désordre. Et les auteurs de ce désordre, c'est le ministre de l'Intérieur, le Préfet et la police", insiste-t-il, avant d'inviter le pouvoir au calme. "Je pense que le mieux, c'est de regarder calmement la situation. Parce qu'on ne peut pas avoir lancé le dialogue national après plus de huit heures d'horloge et se retrouver dans cette situation", souligne-t-il.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image