leral.net | S'informer en temps réel

Jets de pierre sur le cortège présidentiel: Belgique : L'Apr/Benelux indexe les "tricheries" de hauts responsables de l’Apr

Réunie mardi, à Bruxelles, la coordination Apr/Benelux n’est pas restée insensible face aux incidents marqués par des jets de pierre lors de la visite du président de la République, Macky Sall, à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Pour ces responsables du parti au pouvoir, cet incident représente un précédent dangereux pour l’avenir du pays. C’est pourquoi, nonobstant de s’indigner contre cette violence orchestrée par des étudiants censés être les élites devant conduire demain les destinées du Sénégal à l’encontre la plus haute institution du pays, ils indexent également la "triche" et le "dilatoire", l’"apanage" de plus hauts responsables de leur parti.


Rédigé par leral.net le Jeudi 6 Août 2015 à 10:33 | | 1 commentaire(s)|

Tout en appelant leur mentor à bien ouvrir les yeux sur tout et ne pas dormir sur ses lauriers comme c’est le cas de plusieurs chefs d’Etat, les responsables de section de l’Apr de Belgique, des Pays Bas et du Luxembourg ont déploré l’agression perpétrée dans l’espace universitaire contre le Président Macky Sall, un grand homme de paix. Selon eux, "Macky Sall est un homme de courage qui, depuis son arrivée à la tête du pays, a opté d’affronter les réalités d’où qu’elles puissent venir pour l’intérêt du pays". C’est pourquoi, au-delà des contingences purement politiciennes, la coordination Apr/Benelux a décidé de lui apporter un vif soutien dans sa volonté de faire du Sénégal un havre émergent.

Selon le coordonnateur général, Ousmane War, l’environnement désastreux qui prévaut en ce moment au sein de l’université ne saurait être le fait de la gestion du régime actuel mais il résulterait plutôt de l’héritage du Président Abdoulaye Wade qui avait fini "d’instaurer la corruption et l’indiscipline" au sein du campus universitaire. A les en croire, le président Macky Sall, après des années vécues à l’université, connait bien les réalités de ce temple du savoir. "C’est dans ce sens précisément qu’il a affiché haut ses ambitions afin de faire intégrer l’Ucad au top des 100 meilleures universités de la planéte à l’horizon 2025. La création, cette année, de 200 postes d’enseignants chercheurs dont la moitié revient à l’Ucad y compris l’ouverture de nouveaux pavillons, modernes et adéquats, et tant d’autres initiatives prouvent les nobles ambitions du président Macky Sall", fait remarquer, au cours de cette rencontre, la coordination Apr/Benelux. "Que dire de l’ambitieux plan d’un budget de 34 milliards de dollars destiné à la réhabilitation des grands amphithéâtres, de l’auditorium, de l’Office du baccalauréat et du Rectorat de l’UCAD ? Le Président va amplifier sa volonté de maintenir le cap de l’excellence et à assurer de meilleures conditions d’existence à la communauté estudiantine, disent ces aperistes. Toutefois, ils ont demandé à Macky Sall d’être "ferme et intransigeant" face aux citoyens et autres politiciens qui utilisent la violence comme arme pour essayer de conquérir le pouvoir. "Le laisser-aller a trop duré" et la coordination Apr/Benelux pense que le Président doit dès lors sanctionner plus.

Mais, au-delà de la fermeté à l’encontre des agitateurs tapis dans l’opposition, ces responsables Apr de la diaspora du Benelux demandent au Président Macky Sall de réorganiser son parti et de lutter contre les "tricheries et les guéguerres crypto personnelles" de certains responsables de l’Apr qui sont "des manœuvriers très habiles". Dans la même veine, Ousmane War et ses amis promeuvent "une révision du partenariat politique et gouvernemental" qui lie l’Apr et ses alliées de la coalition Benno Bokk Yakar. Ces derniers sont ainsi convaincus que Macky Sall est susceptible de remporter, de manière certaine, les futures élections avec ou sans ses alliés.

J.Thiam
Bruxelles






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image