leral.net | S'informer en temps réel

Jeune Afrique : J'accuse !

C'est le cœur en lambeaux que j'ai vu l'image accompagnant l'article du magazine Jeune Afrique. Ils ont osé ! Ils ont franchi le Rubicon ! Comment ont-ils pu ? Comment ?


Rédigé par leral.net le Dimanche 31 Janvier 2016 à 10:10 | | 4 commentaire(s)|


Je suis d'autant plus sidéré que c'est mon dernier article titré « lettre anonyme à Waly Seck, porteur de sac » qui leur a servi de base comparative pour faire leur analyse sur la situation au Sénégal.

Je tiens à préciser et à affirmer avec force que je ne regrette aucun mot dans cette lettre. Je le répète : AUCUN !

Je hais les homosexuels, l'homosexualité et tous les hommes qui essaient de leur ressembler ou de les soutenir. Désolé, ça ne passe pas au-delà de mon filtre mental ou tout simplement de mon pare feu d'homme tout court. Même les animaux refusent de se rabaisser à ce niveau.

Vous voyez là où mène la polémique ? Je m'adresse à Waly et à ses souteneurs. Nous n'en avons pas contre le chanteur ni contre la lumière qu'Allah a mise sur sa carrière. Que non ! Nous détestons les comportements, les clins d'œil pour encourager l'homosexualité, les tenues efféminées, etc.

Malheureusement, le doigt montre la lune, les idiots (ce mot est choisi pour être poli) regarde le doigt.

Vous attirez l'attention, on vous taxe de méchant, de jaloux, d'aigris... Comment être jaloux de quelqu'un que vous ne connaissez pas ? quelqu'un que vous n'avez jamais essayer de voir ni chez lui ni sur scène. Comment ?
On préfère mille fois la vie que nous menons à celle qu'on nous taxe d'envier. Mille fois !

Que Jeune Afrique ait caricaturé notre vénéré Cheikh vient de la polémique née de l'attitude de ce jeune chanteur. Ces sataniques journalistes ont senti qu'il y'a un camp qui le soutient et ils se sont engouffrés dans la brèche en essayant tout simplement de nous dire « vous qui critiquez Waly, regardez par ici ».

Si dans notre pays c'était à l'unanimité qu'on s'était indigné Jeune Afrique n'oserait pas. Unis, nous sommes forts ! Malheureusement dans ce pays tout nous divise. Ceux qui parlent avec la raison sont écoutés avec le cœur. On ne se retrouve jamais dans des causes communes alors que la lutte contre l'homosexualité aurait dû être une cause communément portée.

Comment dans un pays à 95% de musulmans on puisse accepter que des homos se marient le jour de la célébration de la naissance du meilleur des Hommes, le Prophète Mohamed (PSL) ? Comment avons-nous pu accepter que ces gens soient libérés et ainsi montrer qu'ils sont libres de faire ce qu'ils veulent au nom de la laïcité ? Mon œil !

A ces auteurs de la caricature sur Cheikh Ahmadou Bamba, retenez juste que vous venez de nous poignarder en plein cœur, là où vit tout l'amour que nous portons à cet homme. Sachez que cet homme vaut mieux que vous tous réunis. Il n'est ni comparable à vous ni à vos aïeux encore moins à vos futurs enfants. Dans votre histoire, aussi lointain que vous puissiez remonter, vous ne verrez jamais un des vôtres réaliser ce qu'il a pu réussir dans la paix. Allez demander à vos ancêtres les gaulois !

Serigne Touba est et restera une des fiertés du Sénégal n'en déplaise à votre torchon de magazine. Nous lui vouerons admiration et considération ici-bas et dans l'au-delà. Nous sommes des fanatiques sur ce point. Laissez-nous l'être !
D'ici peu, vous verrez que la vie ne s'arrête pas à ce que vous pouvez voir et entendre. Quand la mort vous surprendra et que le jour du jugement dernier arrivera, vous comprendrez votre bêtise. Mais vous ne pourrez comprendre car Allah ne veut pas que vous soyez parmi ceux qui comprennent. Vous êtes définitivement du lot des égarés.
Comment avez-vous pu ? Comment ?

Un jour vous serez de ceux qui diront < Yakhoulou Ya leytani kountou touraba> ! Vous n'avez pas besoin de traduction. Allez demander le sens de ce verset et revenez vous excuser. Là, on saura que vous êtes sincères car vous vous excuserez la peur au ventre. J'aurais bien aimé savoir ce à quoi vous croyez pour le caricaturer mais malheureusement vous ne croyez en rien. Sinon comment comprendre que des gens qui croient puissent s'attaquer aux croyances des autres. Pour finir, je tiens à vous dire avec force que le Sénégal des homosexuels n'existera jamais ni aujourd'hui ni demain. Arrêtez de perdre votre temps.

P.S : Waly est-ce que vouloir tenir un sac et nous le faire avaler coûte que coûte mérite que l'on s'attaque à l'honorabilité de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké ? Si oui continue avec tes accoutrements ! Le jour se lèvera sur toi sans que tu t'en rendes compte mon cher.

Souleymane Ly
Julesly10@yahoo.fr






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image