leral.net | S'informer en temps réel

Jeunes et femmes peuvent assurer un destin meilleur à la Francophonie (ministre)

La Francophonie peut s'assurer de meilleures perspectives en s'appuyant sur les organisations et réseaux regroupant les jeunes et les femmes, a soutenu le ministre de la Jeunesse, de l'Emploi et de la Construction citoyenne, Mame Mbaye Niang.


Rédigé par leral.net le Vendredi 10 Octobre 2014 à 13:53 | | 0 commentaire(s)|

Jeunes et femmes peuvent assurer un destin meilleur à la Francophonie (ministre)
Le monde francophone, pour s'orienter vers "des perspectives meilleures", est tenu de créer "un espace privilégié pour les femmes et les jeunes en s'appuyant sur leurs organisations et réseaux, leurs expériences et projets, leurs aspirations et espoirs", a indiqué M. Niang dans des propos rapportés par un communiqué reçu de ses services.

Le ministre de la Jeunesse, de l'Emploi et de la Construction citoyenne procédait jeudi à l'ouverture du Forum international des jeunes francophones, en prélude au XVème Sommet de la Francophonie prévu en fin novembre à Dakar. Cette rencontre de deux jours se tient sur le thème "Forum International des jeunes francophones : l'avenir en face".

Partant de telles rencontres, les jeunes francophones, en général, et ceux du Sénégal, en particulier, créent "volontairement un espace de dialogue et de concertation entre eux et les décideurs et experts aux fins de rendre visible leur grande contribution aux thématiques phares du XVème Sommet", a relevé Mame Mbaye Niang.

Il a rappelé que les jeunes représentent la grande majorité de la population des pays de l'espace francophone et constituent – avec les femmes – "un baromètre pertinent de la réalité sociale et des changements des sociétés contemporaines".

D'où, selon lui, la pertinence du thème de la rencontre visant "la production d'ébauches de réponse à des préoccupations de grande envergure à travers le courage des jeunes d'affronter l'avenir, et l'imagination de solutions aux multiples questions que constituent, entre autres, la crise de l'emploi, la perte des valeurs, la santé des jeunes".

Le Sénégal a-t-il assuré "sera très attentif aux conclusions et recommandations qui sortiront des travaux, car celles-ci constitueront le socle de la contribution des jeunes au XVème Sommet de la Francophonie".



BK/AD






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image